Harry Bertoia : le maître du métal

Maîtrisant parfaitement le travail des métaux, Harry Bertoia travaille successivement comme dessinateur de bijoux, enseignant, designer et sculpteur. Son esprit novateur lui a permis de faire connaître ses créations dans le monde entier.

Biographie

Date de naissance 10/03/1915
Lieu de naissance Arzene
Pays Italie
Décès 06/11/1978

Des débuts dans la joaillerie

Harry Bertoia, de son vrai nom Arieto Bertoia, est originaire du nord-est de l'Italie. À 15 ans, il suit sa famille et rend visite à son frère aîné qui habite à Détroit. Le jeune homme décide de rester aux Etats-Unis et commence à suivre les cours de la Cass Technical High School afin d'apprendre la peinture et la sculpture. Il continue sa formation à la Art School of the Detroit Society of Arts and Crafts et intègre ensuite la Cranbrook Academy of Art à Bloomfield Hills, dans le Michigan. En 1939, Harry Bertoia ouvre un atelier de ferronnerie et y enseigne la joaillerie. Ses bijoux ont une forme organique et comportent beaucoup de détails.

Des meubles au design novateur

Après avoir travaillé pour Charles et Ray Eames, un couple d'artistes, Harry Bertoia se rend en Pennsylvanie et ouvre son propre atelier. Il entame également une collaboration avec Florence et Hans Knoll qui gèrent une société de fabrication de mobilier. À cette époque, alors que la plupart des meubles sont fabriqués en bois, Harry Bertoia imagine des chaises entièrement réalisées à partir de métal. Parmi elles, la chaise "Diamond", élégante et fonctionnelle, est un best-seller et reste une pièce emblématique en matière de design d'intérieur. Ce créateur italien naturalisé américain considère ses chaises comme de véritables sculptures qui laissent passer l'air et qui résultent d'une étude de l'espace.

Des sculptures originales et des collaborations

Dans les années 1950, Harry Bertoia reçoit ses premières commandes de sculptures provenant notamment du centre technique de General Motors dans le Michigan et du Massachusetts Institute of Technology. Il travaille également sur des sculptures en métal destinées à produire des sons différents selon le toucher, l'air, etc. Harry Bertoia ira même jusqu'à créer de la musique grâce à ses propres sculptures : plusieurs enregistrements portant tous le nom de "Sonambient" ont été réalisés et sont disponibles dans le commerce. De nombreux architectes de renom tels que Ieoh Ming Pei, Minoru Yamasaki et Eero Saarinen ont collaboré avec Harry Bertoia durant toute sa carrière.