Esprit patine

Dans un duplex aménagé au Mas de Cink, l'étage s'ouvre sur la salle de bains. Protégée des regards par un haut paravent réalisé à partir de persiennes en bois, elle dévoile une baignoire ancienne, chinée puis peinte par Karine dans une teinte taupe, et une vasque en pierre, qui provient de Syrie. Autour, les enduits à base de chaux mêlent les couleurs naturelles, tandis que la fenêtre s'ouvre sur le verger. Voir le reportage
©  Elodie Rothan