Bois et colombages

Fabriqués avec des colombages, les habitats alsaciens furent longtemps considérés comme des biens "mobiliers" : on pouvait en effet les déplacer à son gré en les démontant précautionneusement. Entre les charpentes, Frédéric a réutilisé la chaux : elle permet de laisser le bois respirer tout en l'assainissant.
©  Elodie Rothan