Avant : un sol inachevé

Dans un premier temps, afin d'y voir plus clair, le lambris et l'isolation du plafond ont été retirés, ainsi que tout ce qui encombrait les fenêtres, notamment des planches et plaques de Placo sur les vitres côté rue. Côté sol, le travail à faire était aussi considérable puisque la chape de béton, mal posée, s'effritait et qu'une autre partie, carrelée, n'était même pas achevée. Sans parler de l'électricité qui était à refaire également... Ainsi débarrassée de ces anciens oripeaux, la véranda reprenait vie. Néanmoins, pour Nicolas et sa compagne, le lieu n'était guère accueillant : les plaques et joints du toit étaient vieux et glissaient entraînant des infiltrations d'eau. La belle tombait en ruines. Que fallait-il faire ? Démonter et refaire en "dur", reconstruire une véranda, rénover celle-ci ?
©  Nicolas D.