Après : une cuisine ergonomique

Une partie du mur a été rognée afin de créer l'une des deux ouvertures et l'angle a été utilisé dans sa totalité, avec l'installation d'un réfrigérateur. La principale contrainte de cet espace ? "Il fallait déterminer l'emplacement des poutres IPN avant de pouvoir pratiquer les deux grandes ouvertures. Ainsi, la colonne séparant les deux percées contient l'une de ces poutres, nécessaire au soutien de la structure," précise l'architecte Akram Ben Abderrazak. La décoration, réalisée par Philippe Carillo, comporte un plan de travail, un évier en quartz et des modules de rangements blanc crème laqué (Schmidt).      
©  Créateurs d'Intérieur