Une façade multicolore

Recouvert temporairement (jusque fin septembre 2014) par les dessins des street artistes AlëxOne et Supakitch, le pavillon se dresse tel un phare le long du bassin de La Villette et  appelle le chaland comme une sirène son matelot. Impossible de le louper : l'étrangeté de son costume coloré attire les regards et avive la curiosité. Ne reste plus qu'à entrer...
©  Cécile Debise/JournaldesFemmes.com