Comment rendre un intérieur lumineux ?

Avec l'hiver, les heures de soleil diminuent et nos intérieurs sont de plus en plus sombres. Alors, comment ramener la lumière chez soi ?

© Elodie Rothan

Analysez votre maison en fonction de la lumière

D'abord, il faut regarder où arrive la lumière du jour. Il faut exploiter au maximum cette luminosité naturelle : par exemple, elle sera très utile dans une salle à manger, quand la famille se réunit le midi. C'est donc très important de bien appréhender où et comment on a besoin de lumière. Il y a des endroits, comme le coin télé, où la lumière nuit au confort : dans ce cas, il vaut mieux mettre un éclairage doux, derrière le poste, qui ne risque pas de faire de reflets.

De même, dans un salon, on privilégiera un éclairage doux, pour un effet cosy. En revanche, un espace destiné à la lecture ou au bricolage a besoin d'une lumière vive et directe, qui peut être donnée par une suspension ou une liseuse.

Choisissez les bonnes sources d'éclairage

Dans les espaces souvent occupés, les ampoules fluocompactes "lumière du jour" sont recommandées. Elles ont un bon rapport prix/durée de vie et sont peu énergivores. Comme leur lumière est assez crue, elles doivent être disposées de manière indirecte ou sous un abat-jour.

Contrairement à ce qu'on croit souvent, l'halogène n'est pas une solution miracle : il consomme beaucoup et n'éclaire pas mieux que d'autres ampoules. Trop de gens achètent un halogène pour son variateur de lumière, alors qu'un variateur peut s'installer sur une prise.

Enfin, pensez aussi aux ampoules de couleur : elles produisent de très jolies ambiances, relaxantes et propices à l'intimité, notamment dans un salon ou une chambre.

Jouez sur les couleurs et les matières

Il faut revenir sur les idées reçues : non, toutes les couleurs claires ne sont pas forcément un facteur de luminosité. Les matières jouent un rôle primordial : un enduit patiné, de la chaux, du torchis, absorbent et tamisent la lumière. Ils sont plus indiqués pour une atmosphère tamisée.

En revanche, les effets de brillance illuminent la pièce car la lumière du jour et quelques éclairages bien pensés s'y réfléchissent, même si la peinture est sombre. Dans un couloir, un pan de mur laqué brillant en violet, par exemple, sera beaucoup plus lumineux que s'il est passé à la chaux couleur crème.