Comment rendre une pièce sombre plus lumineuse ?

Comment ramener la lumière chez soi ? Voici des astuces afin d'illuminer les pièces sombres et ternes. Des miroirs aux rideaux ajourés, c'est à vous de jouer !

Comment rendre une pièce sombre plus lumineuse ?
© Elodie Rothan

Optimiser la lumière naturelle

Cela doit se concevoir dès la phase architecturale du lieu. Or souvent, certaines pièces manquent pourtant de clarté et de luminosité. Pour ne pas avoir à casser de nouvelles ouvertures, il existe heureusement plusieurs astuces pour profiter au maximum de la lumière existante. Il faut notamment regarder où arrive la lumière du jour. Et exploiter au maximum cette luminosité naturelle : par exemple, elle sera très utile dans une salle à manger, quand la famille se réunit pour déjeuner le week-end. Il faut également apprendre à se servir des couleurs claires, utiliser des matériaux qui reflètent la lumière, organiser l'espace en fonction des ouvertures existantes - en rapprochant les zones nécessitant plus de luminosité vers les fenêtres par exemple - et utiliser des objets décoratifs tels que les miroirs.

Il est donc primordial de bien appréhender où et comment on a besoin de lumière. Dans certaines zones de la maison, comme le coin télé, la lumière nuit au confort : dans ce cas, il vaut mieux mettre un éclairage doux, derrière le poste, qui ne risque pas de faire de reflets. De même, dans un salon, on privilégiera un éclairage doux, pour un effet cosy. En revanche, un espace destiné à la lecture ou au bricolage a besoin d'une lumière vive et directe, qui peut être donnée par une suspension ou une liseuse.

Choisir les bonnes sources d'éclairage

Dans les espaces souvent occupés, les ampoules fluocompactes "lumière du jour" sont recommandées. Elles ont un bon rapport prix/durée de vie et sont peu énergivores. Comme leur lumière est assez crue, elles doivent être disposées de manière indirecte ou sous un abat-jour. ien entendu les ampoules basse consommation représentent un intérêt écologique et économique ; de nombreux progrès ont été faits. Attention toutefois à ne pas les choisir blanches, ce qui provoquerait une ambiance bleutée, très froide. Quant aux ampoules à incandescence, elles permettent d'obtenir un éclairage doux, plus uniforme et animent les tonalités chaudes.

Contrairement à ce qu'on croit souvent, l'halogène n'est pas une solution miracle : il consomme beaucoup et n'éclaire pas mieux que d'autres ampoules. Trop de gens achètent un halogène pour son variateur de lumière, alors qu'un variateur peut s'installer sur une prise.

Enfin, pensez aussi aux ampoules de couleur : elles produisent de très jolies ambiances, relaxantes et propices à l'intimité, notamment dans un salon ou une chambre.

Il est primordial d'adapter la lumière en fonction de chaque pièce et d'avoir, au sein de ces mêmes pièces, différents niveaux d'éclairage. Toutes les activités d'une maison ne nécessitent pas la même luminosité. Par exemple, une salle de bains ne demande pas la même mise en lumière qu'une chambre à coucher. Avant de choisir les différents types de luminaires, il faut prendre le temps de réfléchir à la manière dont la pièce est utilisée. Faut-il un éclairage franc et direct ? Ou encore feutré pour un coin cosy ? L'éclairage est souvent la dernière chose à laquelle on pense, pourtant, c'est un élément très important. Un éclairage bien pensé structurera l'intérieur et permettra de créer diverses ambiances.

Ces différentes ambiances dans une même pièce sont liées justement à la distinction entre l'éclairage général - avec les suspensions ou les lustres - et l'éclairage apporté par des éléments comme les lampadaires ou les lampes d'appoint : 

  • les éclairages directs seront placés soit au centre de la pièce, soit au-dessus de points stratégiques comme une table ou un plan de travail. Ils doivent à eux seuls être capables d'éclairer suffisamment l'ensemble de la pièce.
  • les autres éléments électriques seront placés de préférence dans les zones à contre-jour ou moins éclairées que les autres. Elles permettront de créer des ambiances et pourront être modulées selon le moment de la journée.

L'éclairage mis en place doit vraiment permettre d'animer l'espace et pouvoir être modifié en fonction des besoins. Attention toutefois à ne pas tomber dans l'effet inverse en créant une ambiance lumineuse surchargée, qui pourrait conduire à un certain éblouissement et donc à une gêne importante.

Jouer avec les couleurs et les matières

Il faut revenir sur les idées reçues : non, toutes les couleurs claires - le blanc, le jaune clair ou encore le vert d'eau - ne sont pas forcément un facteur de luminosité. Les matières jouent un rôle primordial : un enduit patiné, de la chaux, du torchis, absorbent et tamisent la lumière. Ils sont plus indiqués pour une atmosphère tamisée.

En revanche, les effets de brillance illuminent la pièce car la lumière du jour et quelques éclairages bien pensés s'y réfléchissent, même si la peinture est sombre. Dans un couloir, un pan de mur laqué brillant en violet, par exemple, sera beaucoup plus lumineux que s'il est passé à la chaux couleur crème. Donc osez certaines couleurs vives et froides comme le rouge grenat ou le bleu franc, en finition satinée ou brillante et sur un seul pan de mur, si votre pièce manque de luminosité.

Vous pouvez également tout à fait utiliser du papier peint, plutôt de couleur claire, ou opter pour des motifs satinés ton sur ton qui renverront d'autant plus la lumière. Évitez le tissu tendu, les murs en brique (non peints) et les lambris foncés qui absorbent trop la lumière. Si vous utilisez beaucoup de teintes claires, n'hésitez pas à dynamiser votre décoration par des touches de couleurs vives par le biais de coussins, vases ou cadres, ainsi qu'à jouer avec les matières satinées et veloutées.

Pour les sols et les plafonds, privilégiez des couleurs claires et neutres pour le sol, qu'il s'agisse de moquette, de PVC ou encore de parquet. Le carrelage pourra quant à lui renvoyer davantage de lumière. En revanche, ne le choisissez pas trop blanc afin d'éviter d'être ébloui. De la même façon, pour le plafond, restez là encore dans des teintes très claires, ou tout simplement du blanc.

Miser sur certains accessoires déco

Les miroirs sont un excellent moyen d'utiliser au mieux la lumière d'une pièce. L'idéal est de les placer face à une source naturelle de lumière, par exemple en face d'une fenêtre. Vous pouvez également les placer à proximité d'un lampadaire. Il n'y a pas de forme particulière à privilégier, toutefois plus la surface du miroir sera importante, plus la lumière sera réfléchie. Vous pouvez placer un grand miroir au centre de la pièce ou, au contraire, jouer avec plusieurs petits formats et créer des effets de luminosité.

D'autres accessoires permettent de créer des ambiances lumineuses et d'illuminer la pièce par touches :

  • certains objets laqués ou même nacrés pourront être utilisés afin de faire réfléchir la lumière. La nacre, bien que très onéreuse, est l'une des matières qui retient le plus la lumière.
  • les guirlandes lumineuses, que ce soit pour entourer des cadres, animer une bibliothèque ou encore créer des tableaux lumineux.
  • les leds ont l'avantage d'être très peu énergivores, de ne pas chauffer (contrairement aux ampoules incandescentes par exemple) et de durer très longtemps.
  • les fibres optiques, quant à elles, peuvent s'incruster dans les plafonds, dans le mobilier et, depuis peu, dans les textiles comme les rideaux.
  • côté rideaux, les voilages sont un moyen efficace de laisser passer un maximum de lumière tout en conservant une certaine intimité. Si vous n'avez pas de problèmes de vis-à-vis, vous pouvez simplement mettre des rideaux classiques, plus occultants, que vous laisserez ouverts le jour. Vous pouvez également opter pour des rideaux ajourés, découpés au laser, qui laisseront moins passer la lumière naturelle que les voilages mais qui pourront créer un effet décoratif intéressant. Évitez surtout les stores à lames ou les films occultants qui absorbent les rayons du soleil.

Et côté mobilier ?

Le choix du mobilier joue un rôle important dans la luminosité d'une pièce. On parle de la notion de luminance, c'est-à-dire de la quantité de lumière réfléchie par une surface éclairée. Évitez les bois foncés et le métal brut pour une pièce manquant de clarté. Optez en revanche pour du mobilier laqué en métal poli, en bois clair ou mieux, en verre. En plus de réfléchir la lumière, cette matière a en effet la particularité d'en laisser filtrer une partie à travers elle, ce qui amplifie bien évidement la luminosité d'une pièce.