Choisir le bon chauffage d'appoint

Le chauffage d'appoint est un appareil portatif qui ne dépend pas de l'installation centrale. On y a recours pour réchauffer les grandes pièces, en renfort par temps très froid, ou bien ponctuellement, par exemple à la mi-saison pour chasser l'humidité ambiante. Certains appartements de petite dimension ne disposent que de ce type d'équipement. Si vous désirez agrémenter votre habitat d'un chauffage d'appoint, voici ce qu'il faut savoir pour faire le bon choix.

© Jenny Sturm / Fotolia

Chauffage d'appoint électrique, le grand classique

L'appareil électrique demeure une valeur sûre. Pratique, il nécessite seulement d'avoir accès à une prise murale. Son action est très rapide. Il faut compter moins de cinq minutes pour que la chaleur voulue soit atteinte. Par ailleurs, le thermostat autorise une grande précision dans le réglage de la température. De nombreux appareils sont équipés de régulateurs thermiques qui bloquent la température sur le degré voulu, permettant ainsi de surveiller sa consommation. Faciles à transporter, ils se déplacent sans mal d'une pièce à l'autre. En ce qui concerne le coût, le chauffage d'appoint électrique est relativement économique, a fortiori lorsqu'on dispose d'un contrat EDF heures creuses. L'inconvénient majeur réside dans la chaleur très localisée qu'il émet, et qui retombe très vite une fois l'appareil éteint. Pensez à nettoyer les grilles du convecteur deux fois par an.

Les solutions alternatives

Le chauffage au gaz est à considérer si vous voulez bénéficier d'une chaleur plus douce. Les poêles à gaz sont plus chers à l'achat mais vous vous y retrouvez ensuite, eu égard au faible coût des bouteilles de propane ou de butane. Privilégiez les appareils montés sur roulette, pour une plus grande mobilité. Non toxique et non polluant, le chauffage d'appoint au gaz n'est cependant pas adapté à une utilisation intensive, à moins de vouloir rendre de fréquentes visites à votre marchand de gaz. Les amateurs de chauffage à l'ancienne se tourneront vers le fioul. Les poêles à pétrole proposent une chaleur agréable, conviviale et diffuse qui rappelle celle d'un feu de bois. L'approvisionnement est aisé. Deux défauts sont néanmoins à relever : ce type d'appareil doit être raccordé à un conduit d'évacuation, et l'odeur forte qu'il dégage peut indisposer certains.