Le style shabby chic ou comment faire une déco à l'ancienne

Le mobilier à l'aspect vieilli, comme patiné par le temps, vous attire ? Vous ne le saviez peut-être pas mais vous êtes une adepte du style shabby ! Décryptage d'un style populaire, véritable phénomène chez nos voisins anglo-saxons.

© Elodie Rothan

Vous avez dit "shabby" ?

En France, le style shabby (ou shabby chic) est une tendance qui ne dit pas son nom. Comme autant de Monsieur Jourdain faisant de la prose sans le savoir, certains Français apprécient faire du shabby chic - littéralement, "usé" et "abîmé" en anglais - sans s'en rendre compte. Le principe : aménager des intérieurs très clairs, rehaussés de meubles anciens ou délibérément vieillis pour recréer le cachet des belles maisons d'antan. Le succès des vide-greniers et des stages de restauration de meubles le confirme : on a de plus en plus envie de retrouver des intérieurs authentiques et élégants, confortables et lumineux, sans pour autant se ruiner. Une tendance qui fait déjà fureur à l'étranger, notamment dans les pays anglo-saxons, où depuis une vingtaine d'années elle a pris l'allure d'un véritable phénomène.

La naissance du style shabby

A l'origine de cette tendance : Rachel Ashwell, une Anglaise partie s'établir sous le soleil de Californie dans les années 1980. Sa première boutique de déco, ouverte à Santa Monica, va connaître un tel succès qu'il ne lui faudra que quelques années pour bâtir un véritable empire et bénéficier d'une renommée mondiale. Aujourd'hui à la tête de sa chaîne de magasins Shabby Chic, elle a écrit de nombreux ouvrages pour livrer les secrets de sa déco. Sa recette ? Un savant mélange de chine et de récup', de restauration fait-main et un éclectisme avoué des styles et des époques, dans un esprit "déco de charme".

Les clés pour une déco shabby

Vous avez dans votre grenier de vieux meubles de famille dépareillés ? Pas de souci, ils feront forcément l'affaire. Nettoyez-les, poncez-les et vieillissez-les comme vous le souhaitez. Dans un intérieur shabby, les patines sont bien sûr reines : travaillez la peinture avec du papier de verre ou même de la bougie, pour souligner ou créer des éraflures qui accentueront le côté "dans son jus". N'hésitez pas à rayer ou écailler leurs arêtes pour les vieillir encore un peu plus ! Même les meubles neufs, après avoir été travaillés de la sorte, feront illusion.

Une fois que vous avez les meubles, reste à trouver la décoration assortie. Misez toujours sur des couleurs neutres et claires : blanc, ivoire, beige. Ensuite, tout est question de goût. Aux Etats-Unis, le shabby chic se fait volontiers romantique et girly, quand il ne flirte pas carrément avec le kitsch, avec beaucoup de rose, de petites fleurs et de dentelle. Peut-être préférerez-vous l'influence nordique qui privilégie les teintes bleutées. En France, le shabby se veut plus sobre et penche plutôt vers le gris, pour les amoureux des ambiances gustaviennes, et le rouge, avec de la toile de Jouy à profusion.

La déco shabby shic, une solution rêvée pour les petits budgets

Dernière clé de son succès : le style shabby chic, élégant sans être ostentatoire, authentique tout en restant simple, est à la portée de toutes les bourses. Plutôt qu'acheter du neuf, vous serez plutôt incitée à retaper et à redécorer ce que vous avez. Vous trouverez désormais sans difficultés des produits abordables qui simplifieront considérablement la tâche des moins bricoleuses. Votre mobilier est dépareillé, les neufs y côtoient les anciens ? Une fois blanchis et vieillis, cela ne se remarquera même pas ! Vous aviez remisé un de vos meubles préférés parce qu'il avait été méchamment égratigné ? Ressortez-le et ne tentez pas de masquer ses défauts : ce sont eux qui lui donneront tout son charme. Pour finir, agrémentez le tout d'objets et de bibelots chinés au gré de vos escapades. Un doux mélange, parfois osé mais souvent réussi.