Un petit studio comme une maison de poupée

L'architecte Virginie Debacq a transformé un mini deux-pièces en rez-de-chaussée en un studio vitaminé et plein d'audace. Découvrez le résultat.

En découvrant cette petite surface de 22 m² au centre de Paris, Virginie Debacq - de l'agence D'un territoire à l'autre - a d'abord pensé y installer un bureau. Sa position au calme, donnant sur une petite cour fermée le prédisposait à en faire un lieu propice au travail. Mais très vite, dans un soucis de polyvalence, le bureau s'est transformé en projet d'aménagement plus complet, incluant salle d'eau et cuisine. Toutes ses fonctions usuelles devaient cependant pouvoir rester cachées en journée pour ne pas encombrer l'espace, d'où l'idée d'une cloison coulissante.

L'effet "petite maison de poupée" disparaît du fait de cet aspect modulable et bien rangé, que les accessoires viennent renforcer. D'autant que pour donner du caractère à la pièce, Véronique a choisi de peindre des motifs aux couleurs acidulées, de quoi habiller le tout avec fantaisie. Nous avons craqué sur ce petit volume qui sait jouer d'astuces et de couleurs pour créer un nid plein de charme et de vie. Site de l'architecte : www.unterritoire.com

Découvrez un autre projet réalisé par Virginie Debacq :