Comment bien choisir ses tissus d'ameublement ?

Rideaux, sous-rideaux, stores, nappes, mais aussi couvertures de canapés... les tissus d'ameublement sont essentiels pour embellir un intérieur. Découvrez nos précieux conseils pour vous aider à faire les bons choix.

© Elodie Rothan

Côté couleur

Choisir les couleurs pour des tissus d'ameublement dépend des goûts de chacun et de son intérieur. Il existe aujourd'hui de nombreuses tendances sur le marché du tissu d'ameublement. On peut notamment noter le retour de larges motifs avec de grandes fleurs, des feuillages comme dans la tendance exotique ou des motifs géométriques et ethniques. Les rayures, larges ou fines, ainsi que les damas sont toujours d'actualité. On peut également trouver de nombreux voilages à rayures horizontales, très pratiques pour "ouvrir" et agrandir une pièce. De manière générale, la couleur fait un retour remarqué, que ce soit des coloris vifs ou pastel. Certains éditeurs proposent des gammes et des nuances de couleurs très riches. Avant de faire un choix, il est donc conseillé de se rendre dans un showroom. C'est le meilleur moyen de découvrir ces tissus "en grandeur nature" et de visualiser au mieux l'effet rendu dans un intérieur.

On n'hésite pas à mélanger motifs et couleurs© Elodie Rothan

Le chic est de mélanger les styles en respectant toujours une certaine harmonie. Pour une même pièce, mieux vaut travailler en général sur trois coloris, mais on peut aussi tenter les métissages. En effet, on peut très bien assortir des rayures avec de beaux motifs à fleurs, à partir du moment où ils ont une teinte commune. Le plus important est de garder une couleur que l'on retrouve de pièce en pièce et qui sert de fil conducteur. Cela ne veut pas forcément dire retrouver exactement le même tissu dans toutes les pièces : cela peut aussi se jouer sur la couleur ou le revêtement de petits accessoires déco (abat-jour, bibelots, boîtes).

Côté matières

Là encore, cela dépend beaucoup de l'ambiance que l'on souhaite conférer à une pièce : cocooning, élégance, opulence, simplicité... Il ne faut surtout pas se limiter à un même style. Il est possible, par exemple, de mélanger la soie et le velours, deux matériaux riches, ou le lin et la soie. De manière générale, il est intéressant d'assortir le mat et le brillant, pour de très beaux effets de matière.

En revanche, certaines précautions doivent être prises quant à l'endroit où l'on dispose ces tissus : par exemple, on évite d'installer des rideaux 100 % soie non doublés sur des fenêtres orientées plein sud. Il ne faudra pas longtemps avant que le soleil et la lune ne viennent manger et abîmer irrémédiablement la soie. A savoir qu'il existe aujourd'hui des matières isolantes qui permettent de doubler rideaux et portières pour améliorer considérablement l'isolation thermique et phonique du logement.

Enfin, il faut penser à l'usage que l'on compte faire de ces tissus. Aujourd'hui, on peut trouver des nappes délicates, en velours ou en soie. Très belles mais très compliquées à entretenir. Il vaut mieux dans ce cas, d'utiliser des sur-nappes : des carrés de table en coton, par exemple, qui ne dissimulent pas entièrement la nappe mais la complètent et la protègent, tout en étant très faciles à entretenir.

Ambien bohème avec ce canapé coloré © Elodie Rothan

Les astuces à connaître

Pour ce qui est de l'habillage des fenêtres, mieux vaut poser des rideaux ET des voilages ou des stores. Ces derniers garantissent, en effet, une certaine intimité à la pièce en empêchant les regards intrusifs, mais sans occulter pour autant la lumière. Ensuite, on peut penser à la réalisation de portières. Ces rideaux de porte sont très importants car ils permettent de masquer les portes d'entrée, pas toujours très jolies. Ainsi, une fois à l'intérieur, on a vraiment l'impression d'être chez soi, un peu comme dans un cocon, sans se sentir déjà à moitié dehors ou sur le palier. Très pratiques, elles se fixent directement sur les battants pour ne pas gêner l'ouverture. Doublées avec des matières isolantes, elles permettent également de mieux "couper" son appartement des parties communes de l'immeuble ou de la rue.

Enfin, une dernière petite astuce : après avoir été passées de mode pendant longtemps, les passementeries sont de retour. Remises au goût du jour, elles apportent une petite touche chic aux rideaux et permettent de changer de style au gré des saisons et des envies.

(Merci à Claire Orengo, décoratrice et créatrice des Ateliers d'origine, pour ses conseils.)