Préparer un déménagement : les règles de base

Ça y est, vous avez trouvé la maison de vos rêves mais vous craignez que déménager ne tourne au cauchemar ? Heureusement, on vous offre quelques conseils pour bien organiser votre déménagement.

Bien se préparer

Cela dépend bien entendu de la taille du foyer mais en moyenne, pour une famille avec deux enfants, mieux vaut s'y prendre trois mois à l'avance. Ce laps de temps permet de penser à toutes les démarches administratives et de bien choisir un déménageur professionnel. Ensuite, un mois avant le déménagement, il faut commencer à trier les papiers à conserver et le superflu à jeter. Puis, emballer progressivement les biens, en commençant par ce qui n'est pas nécessaire au quotidien.

Avoir recours à un déménageur

Lorsqu'on fait appel à un professionnel, trois solutions s'offrent à nous : on peut choisir de tout emballer nous-même, de ne faire emballer que les objets les plus fragiles ou, au contraire, de tout faire emballer par le déménageur. Quoi qu'il en soit, il faut commencer par demander des devis à plusieurs sociétés. Attention, pour établir un devis, le déménageur doit forcément se déplacer : un calcul par téléphone ne suffit pas. Lors du rendez-vous, il ne sert à rien de tenter de dissimuler d'éventuels problèmes (comme des difficultés de stationnement) ou de minimiser le volume à déménager. Cela ne pourra que créer une relation conflictuelle le jour J et n'a aucun avantage financier.

Une fois le professionnel trouvé, il faut s'assurer de ses disponibilités, des services et des garanties qu'il propose. Il faut se renseigner également sur le mode de paiement : en général, ils demandent un acompte pour valider la réservation mais il faut demander quand se fera le règlement du solde. Enfin, mieux vaut prendre du temps pour remplir la déclaration de valeur. Cette liste des biens de valeur doit être transmise au déménageur trois jours minimum avant le déménagement. En général, on y mentionne tous les biens dont la valeur est supérieure à 300 euro. Enfin, le jour J, il est nécessaire d'être présent aux côtés des déménageurs : ils auront toujours des questions à poser avant le départ et mieux vaut être là à l'arrivée. Quoi qu'il arrive, il y a trois jours pour signaler les objets cassés par lettre recommandée avec accusé de réception.

Bien faire ses cartons est primordial © Kurhan / 123RF

Bien faire ses cartons

Il est indispensable de se procurer du matériel adapté. Si on fait appel à un déménageur, il fournira lui-même les cartons. Si l'on déménage seul, mieux vaut éviter d'en récupérer de vieux dans les grandes surfaces. Usagés, ils sont moins résistants et moins pratiques. On oublie souvent que des cartons de même taille sont beaucoup plus faciles à empiler et à stabiliser : c'est toujours de l'espace de gagné. Ne pas faire l'impasse non plus sur le gros scotch et le papier bulle. On en trouve à des prix raisonnables sur des sites de self-stockage.

Pour l'organisation, il faut procéder pièce par pièce, en commençant par les objets qui ont le moins d'utilité et en finissant par la cuisine. Veiller également à équilibrer le poids des cartons. Eviter les cartons entiers de livres, par exemple. Placer de préférence les objets lourds au fond et compléter par des bibelots plus légers, enroulés dans des serviettes de toilette. Enfin, il est conseillé de mettre en place un système d'autocollants de couleurs sur les cartons pour connaître en un coup d'œil leur destination dans la nouvelle maison. Mieux vaut même détailler le contenu de chaque carton au crayon pour gagner du temps lors du déballage.

Derniers conseils pour la route

Il est primordial de commencer à s'organiser à l'avance. Ne pas hésiter à faire un rétro-planning avec les démarches administratives et pratiques. Garder en tête que quelle que soit la quantité, il faudra trois fois plus de temps pour tout mettre en place après. Préparer les cartons régulièrement sur les dernières semaines pour éviter le rush des derniers jours et, la toute dernière semaine, il faut préparer des sacs de première nécessité pour la première nuit sur place. Cela évitera d'avoir à fouiller de nombreux cartons dès l'arrivée. Glisser dans ces derniers des gants de jardinage et de ménage, pour ne pas se blesser lors des manipulations, de la nourriture, du matériel de nettoyage... Ne surtout pas oublier de grands sacs poubelles noirs : ils pourront servir de rideaux de fortune pour une première nuit dans la nouvelle maison. Une solution pas très esthétique mais bien pratique.

(Merci à Agathe de Lajonchère, auteur du "Guide du déménagement", pour ses conseils)

 

Conseils "Intérieurs"