Quel chauffage choisir ?

Quels sont les systèmes de chauffage les plus performants ? Les plus économiques ? Les plus tendance ? Voici nos conseils pour bien s'équiper lorsque les températures baissent.

© lucadp / 123rf

Les types de chauffage plus répandus

Les systèmes les plus courants sont le chauffage électrique et le chauffage au gaz naturel, que l'on appelle communément gaz de ville. Viennent ensuite, loin derrière, les systèmes qui fonctionnent au fioul, au propane, au pétrole ou au bois. A l'installation, le chauffage électrique est le moins onéreux : du radiateur basique au radiateur basse température, il existe une très large gamme de produits et de prix, et il n'y a pas besoin de raccorder son logement au réseau de gaz naturel. En revanche, il présente des inconvénients : le premier, c'est évidemment la consommation. A isolation identique, un chauffage électrique entraîne une facture de 20 à 25 % plus élevée que le gaz. Il y a aussi la question du confort. Avec un chauffe-eau intégré dans un système de chauffage au gaz, vous avez de l'eau chaude rapidement, en grande quantité et toute la journée.

Des solutions plus écologiques

Les systèmes thermodynamiques, comme les climatisations réversibles ou les planchers chauffants, sont très intéressants. Leurs avantages : une consommation d'énergie divisée par trois en hiver et un crédit d'impôt sur le prix du matériel lors de l'installation. Deux conditions sont toutefois nécessaires : il faut que le réseau électrique supporte la puissance nécessaire à leur alimentation et, dans le cas d'appartements, que la copropriété accepte leur installation. L'autre solution écologique est le chauffage solaire. Mais son installation nécessite de l'espace et des équipements particuliers. Par ailleurs, le retour sur investissement est encore très long mais ce n'est finalement pas ce qui intéresse les consommateurs, qui se montrent surtout séduits par le côté éthique et citoyen.

Les dernières tendances

Le chauffage au bois fait son retour dans les maisons françaises depuis quelques années. Là encore, le côté écolo y est pour beaucoup mais pas seulement. Le fioul et le propane sont devenus très chers alors que les rendements des chauffages à bois ont considérablement progressé. Beaucoup de produits très compétitifs existent aujourd'hui sur le marché, la plupart en provenance de Scandinavie. Sans oublier qu'ils sont aussi très beaux. De manière générale, de gros efforts ont été entrepris pour améliorer l'esthétique de tous les types de chauffages. A condition d'y mettre le prix, on en trouve désormais de très design ou, au contraire, de totalement invisibles. Aujourd'hui, on peut même intégrer un radiateur dans une rampe d'escalier.