Comment aménager deux espaces distincts dans un studio ?

Dans un studio, il est parfois difficile de délimiter les espaces. On vous guide pour transformer votre appartement une-pièce en deux univers : une partie nuit et une partie jour.

© Floray Auvray

Non, on ne vous parle pas ici de gros travaux pour transformer votre studio en deux pièces mais de bien séparer les espaces avec une décoration et un aménagement astucieux. Pour délimiter un espace jour et un espace nuit, il faut prendre en compte le volume et la configuration de l'appartement. Les petites surfaces peuvent être plus ou moins compliquées : selon si elles sont de formes carrées, rectangulaires ou autres, les contraintes ne sont pas les mêmes. Néanmoins, voici quelques astuces pour bien agencer votre studio en deux parties distinctes.

Côté mobilier

Dans ce genre d'espace réduit, on mise sur tout ce qui est convertible. De façon générale, il faut un mobilier dans des tons neutres qui se fond dans la déco. Le mobilier transparent est idéal car il n'encombre pas visuellement. A savoir que l'aménagement d'un petit espace, si on veut l'optimiser au maximum, est un peu coûteux.

  • Le lit : hormis le canapé-lit, lorsqu'on manque de mètre carré et que l'on veut éviter la chambre-salon, on peut opter pour des lits escamotables, des lits plafond ou des lits muraux. Mais aussi pour les lits estrade qui s'intègrent au sol sous une marche de 25 cm environ. Cela dépend du volume et de la place qu'on a. Si on veut un lit plus classique, c'est possible, mais il prend forcément plus de place et il faut le mettre contre un mur pour ne pas perdre trop de surface.
  • La table : c'est le mobilier le plus transformable que l'on trouve aujourd'hui. Il existe des consoles extensibles, des tables relevables, rabattables ou murales qui s'adaptent parfaitement à ce type d'espace. On pense également aux tables d'appoints qui font office de tabouret ou de rangement. Pour un coin bureau, on mise sur un secrétaire mural par exemple. Pour créer un espace de repas sur une surface de 15 m², mieux vaut une table rabattable. Dans un 30 m², on peut opter pour une console extensible. Avec la table à manger, il faut penser à des chaises pliantes extra plates.
Il faut séparer sans obstruer © BUT
  • Le dressing : mieux vaut miser sur du sur-mesure. Plus coûteux qu'une armoire lambda, un rangement sur-mesure permet cependant de gagner un maximum de place. On gagne des m² en profondeur, et on ne perd pas d'espace sous pente.
  • Les rangements : il faut penser à tout ce qui est suspendu ou mural afin de dégager le sol et, ainsi, ne pas alourdir l'espace. On trouve de plus en plus de cubes de plusieurs tailles à disposer comme on le souhaite. L'important est qu'ils doivent se fondre dans la déco et avoir un revêtement qui n'attire pas l'attention afin de garder un esprit de légèreté.

Pour bien séparer les espaces

Sur des surfaces des près de 30 m², on peut utiliser des petits meubles. Il faut cependant qu'ils ne fassent pas plus de 1,20 mètre de hauteur et qu'ils ne prennent pas toute la longueur/largeur de la pièce afin de laisser la vue dégagée. Un meuble au milieu de l’espace peut également rythmer la pièce. Le tout est de séparer sans obstruer. Pour délimiter et gagner de la place dans un studio, il faut choisir du mobilier qui peut avoir plusieurs fonctions.

Côté déco

Pour une déco réussie dans un petit espace, mieux vaut ne pas avoir trop d'éléments mais bien les choisir.

  • Les miroirs : ils sont très astucieux pour un petit espace car ils diffusent la lumière et apportent une perspective. Soit un grand soit une succession de petits, on n'hésite pas à en abuser et à les placer astucieusement.
  • Les tableaux : on peut choisir des grands ou des petits mais que quelques pièces qui s'imposent. Il en est de même pour le papier peint : il ne faut pas trop charger l'appartement. Un lé ou deux peuvent suffire. 
  • Les teintes : les coloris sombres donnent un aspect boudoir ou cocooning qui peuvent plaire mais, ils peuvent également devenir anxiogènes. On peut garder ces couleurs pour la partie chambre. Les couleurs vives, quant à elles, s'utilisent par petites touches dans l'appartement, via des coussins par exemple. Mieux vaut se diriger en général vers des teintes claires, plus lumineuses, qui apportent de l'espace. Le blanc monochrome est idéal.
Délimiter avec la couleur © Elodie Rothan

Pour bien marquer les espaces

On peut utiliser la couleur pour séparer l'espace jour de l'espace nuit. Avec du papier peint ou de la peinture en angle, on crée une alcôve pour la partie chambre. Il est aussi possible d'utiliser la peinture au sol ou au plafond : on dessine un carré plein pour la chambre ou simplement une bande qui entoure l'espace. Il faut penser aussi à utiliser les pochoirs ou différents revêtements.

Hormis les peintures et papiers peints qui ne sont pas forcément autorisés lorsqu'on loue un studio, on peut se servir d'éléments de décoration comme des rideaux ou un store descendant. Le paravent, tendance et très facile à replier et à ranger, est idéal. Cependant, ces derniers sont plutôt conseillés pour des surfaces entre 23m² et 30m². Pour les surfaces qui se rapprochent de 15 m², mieux vaut miser sur une mezzanine. Il faut aussi penser aux tapis, très efficaces.

Les erreurs à éviter

L'erreur principale dans une petite surface lorsqu'on veut avoir des espaces bien distincts est de vouloir mettre 50 m² dans un 20 m². Il faut éviter de mettre trop de meubles, d'avoir trop d'informations. Il faut aller à l'essentiel : ne rien oublier mais savoir se libérer de certains objets inutiles.

Derniers conseils : il faut bien réfléchir avant d'acheter et bien mesurer : attention à la taille du mobilier, le rendu dans le magasin n'est pas le même que dans 30 m² ! Enfin, il faut bien penser à l'agencement avant d'acheter quoique ce soit.

(Merci à Stéphanie Rose-Tomasella, décoratrice d'intérieur, pour ses conseils)