Le truc à chiner : le cadre Napoléon III

Dénicher la pièce qui fait la différence, c'est simple, on adore. Le cadre Napoléon III, petit, original et facile à placer, se chine en nombre !

Le truc à chiner : le cadre Napoléon III
© Cécile Debise / Journal Des Femmes

La p'tite histoire du cadre Napoléon III. Au milieu du XIXe siècle et lors de la IIIe République, le style Napoléon III (1852-1880) prend d'assaut les intérieurs des plus hautes sphères au milieu bourgeois. Selon les historiens, il est riche, divers et éclectique. Il correspond à peu près au style Victorien des Anglais. A cette époque, les femmes dominent le domaine de la déco, du mobilier et du style en général. Un girl power qui vient de l'Impératrice Eugénie tout comme des célèbres courtisanes à l'instar de La Païva. Les formes sont exubérantes, il y a beaucoup de motifs et les matériaux changent : on note une forte présence d'étain, de cuivre et de bois sombres ou teintés de noir. On remarque d'ailleurs la tendance au noir et aux matières exotiques comme l'ébène, l'acajou, le bambou, l'osier et le rotin, l'ivoire, la nacre ou encore le papier mâché. En réalité, le style Napoléon III s'inspire du passé entre la période gothique, la Renaissance, Louis XV et Louis XVI, le tout avec une touche d'exotisme chinois et oriental. Il est donc marqué par une déco plutôt chamarrée et la multiplicité de petits objets comme ces petits cadres ronds ou ovales. Ces derniers, dits "cadres œil de sorcière de style Napoléon III de Venise", étaient surtout des miroirs sorcières, des reliquaires ou des bénitiers. Ces cadres ronds ou ovales en bois noirci non sculptés et au verre bombé sont parfois entourés d'un filet de laiton doré. Ils se rapprochent des cadres de style Louis XVI et sont en lien avec le courant de peinture à ce moment, l’Impressionnisme.

Combien ça coûte ? Entre 10 euros et 130 euros en fonction de la taille et de l'état de la pièce.

Qu'est-ce que j'en fais ? Exactement la même chose que sous Napoléon III. On n'hésite pas à les multiplier et faire une composition au mur. On varie les formes et les tailles pour une déco plus unique. On peut aussi les mixer astucieusement et de façon originale avec des cadres rectangulaires ou carrés. On diversifie les teintes du cadre, du noir au bois brut. Il est aussi possible d'en accrocher deux ou trois tout simplement pour ajouter une touche bourgeoise et classique à notre intérieur. On mélange miroirs avec reliquaires mais, surtout, on peut désormais le poser vide ou y mettre ce que l'on veut à l'intérieur. Il est également possible de remplacer le verre bombé par une vitre basique. Ils s'harmonisent avec des murs colorés ou à motifs et vont avec de nombreuses tendances actuelles de l'ambiance rétro au style asiatique en passant par la déco noire.

Un esprit casual et naturel © Cécile Debise / Journal Des Femmes
Ne pas hésiter à les multiplier © Cécile Debise / Journal Des Femmes
Sur tous les fonds © Cécile Debise / Journal Des Femmes
En déco et pas que sur les murs ! © Cécile Debise / Journal Des Femmes