Déco de Noël : comment ne pas tomber dans le kitsch ?

Alléger sa déco de Noël, changer du rouge et du vert, éviter l'effet kitsch... Découvrez nos astuces pour donner un esprit de Noël à votre intérieur sans en faire trop.

Déco de Noël : comment ne pas tomber dans le kitsch ?
© Athezza

Lorsque Noël arrive, la maison s'orne de décorations de fête. Entre Père Noël, guirlandes et petits lutins rouge et vert, les objets "trop chou" font leur arrivée et c'est vite "too much". Eviter cette ambiance en gardant un esprit de Noël à notre intérieur, c'est possible. L'idée est d'alléger au maximum la décoration trop lourde et parfois un peu kitsch de Noël, de miser sur les métaux et de changer des tons classiques. Découvrez comment être 100 % Noël en restant 100 % déco.

Décorer avec des guirlandes lumineuses © Jardiland

Les lumières

Rien de mieux pour apporter un peu de chaleur et de lumière à son intérieur pour Noël que des guirlandes lumineuses. Indispensables de la déco de Noël, elles illuminent de façon originale nos pièces. On peut en faire des compositions sur les murs, les disposer sur des échelles de meunier ou à l'intérieur d'une dame-jeanne par exemple, ou encore sur un buffet ou une table. Cependant, il faut éviter au maximum les guirlandes rouges et vertes, mieux vaut rester sur des guirlandes neutres qui diffusent des lumières blanches, jaunes ou bleutées. Eviter surtout d'en mettre trop.

En alternative aux guirlandes, on peut opter pour les bougies. En déco, toute l'année et particulièrement lorsque l'hiver arrive, les bougies ont la cote. Il faut dire qu'elles donnent un esprit très chaleureux et cosy aux intérieurs. On les trouve un peu partout, on les choisit dans des couleurs qui se marient avec notre intérieur et dans des senteurs hivernales, à la cannelle par exemple. On peut les disposer partout de la chambre à la salle de bains. Il est en plus facile de fabriquer des bougies soi-même. Pour les bougies, on choisit des photophores en métal laqué. On peut également opter pour des fausses bougies d'ambiances, qui ont l'avantage d'éviter les problèmes de cire, d'allumettes ou de brûlures.

Dans les tendance industrielle et scandinave, on voit de plus en plus d'appliques en métal en forme d'étoile ou de lettres, des abat-jour en acier ou des branchages illuminés : on fonce ! On peut même s'en fabriquer tout seul à la maison, il suffit d'enrouler des petites guirlandes de lumière sur des branches et branchages ou sur de la décoration métallique. A vous de créer votre luminaire.

Une guirlande de pompons avec du bois : le combo qui fonctionne © Monoprix

Les matières et matériaux

L'hiver, on a comme une envie que notre intérieur soit un cocon, un vrai. On ne radine donc pas en matières chaudes et toutes douces comme la fourrure (la fausse hein !), la laine, le cachemire ou le velours, la grande tendance de la rentrée. On les utilise en coussins, en tapis, en plaids et couvertures, en rideaux en dessus de lit ou, pourquoi pas, en housse de canapé. Noël se doit d'être doux, chaleureux et confortable pour contraster avec la météo hivernale.

On peut aussi opter pour des tissus glitter - pour une ambiance scintillante et chic - à condition de les utiliser à petite dose et de ne pas rentrer dans le total look paillettes.

Au niveau des matériaux, lorsqu'on pense à Noël, on pense au bois. Qu'il soit clair ou foncé, brut ou verni, il est presque indispensable. Les "bûches" de Noël ne viennent pas de nulle part ! Le cuivre, comme de nombreux métaux, envahit également nos intérieurs à l'approche des fêtes, c'est une sorte de madeleine de Proust puisqu'il nous rappelle les vieilles casseroles familiales que l'on raclait à la petite cuillère une fois le chocolat des gâteaux fondu. On hésite pas à associer le bois et le cuivre, la fausse fourrure et l'acier. Le but ? S'amuser entre le brut et la douceur.

Changer du rouge et vert et opter pour du bleu et du bordeaux © Bouchara

Les couleurs

Et si cette année on oubliait le duo rouge et vert ? Noël, c'est bien sûr le rouge, le vert, le doré, le noir et le blanc. Mais pas que. On peut également opter pour leurs nuances comme le bordeaux, le bleu , le cuivre, l'argent et l'écru. Toutes les couleurs sont à envisager pour une décoration de Noël subtile et éviter ainsi le combo rouge et vert. Cette année, le bleu est partout. Du bleu marine au bleu canard et même bleu ciel et turquoise, il remplace le vert avec brio et se fait plus discret que ce dernier. Le rouge, quant à lui, est une couleur très vive et si on aime les coloris plus doux, on opte pour le bordeaux, le prune ou le violet, des tons plus chauds et plus hivernaux. Et pourquoi pas le jaune moutarde et l'orange pour un esprit rétro ? Bleu canard et vert d'eau ? Bordeaux et bleu marine ? Vert foncé et bordeaux ? Orange et kaki ? Il suffit de créer ses propres duos. Mieux vaut généralement se contenter de deux coloris pour éviter le trop plein de couleurs dans son intérieur. Les plus téméraires peuvent tout de même tenter en mélangeant astucieusement les coloris. On peut ajouter des tons métalliques à l'instar du doré, de l'argent et du cuivre. On peut aussi oublier les couleurs vives et n'opter que pour ces trois derniers qui se mélangent à merveille.

Du cuivre et un sapin en bois pour une déco de Noël légère et tendance © Mondial Tissus

Les formes et les objets

On n'oublie pas les formes typiques et les indispensables de Noël. Pas question de zapper le sapin, le calendrier de l'Avent, les étoiles, les cœurs, ou les bonhommes de neige. Seulement, on revisite nos classiques et on réinvente le tout. On évite l'amas de ce type de pièces. Mieux vaut ne pas multiplier les cœurs en velours avec nœuds en satin sur la poignée des portes. On en dispose simplement en petite dose en bois brut sur quelques meubles. On opte pour un sapin aéré en métal ou en bois clair plutôt qu'un sapin naturel qui risque d'envahir la maison d'épines et prendra la moitié de l'appartement. Et pour peu qu'on aie un chat, mieux vaut éviter les catastrophes. On opte également pour des calendriers de l'Avent à faire soi-même, moins classiques. Les matriochkas deviennent des coussins en velours pour un style bohème, les étoiles sont en métal au mur, les animaux se font plus discrets sur des assiettes, les nounours n'envahissent pas toute la maison, et les bonshommes de neige restent dans le jardin. Bref, on adapte les essentiels à notre déco et non le contraire.

Allez, on vous dit tout : pour donner un esprit de Noël à son intérieur en évitant d'être kitschissime, le secret est de ne jamais en faire trop. A vous de jouer !