Lit à la mode japonaise

Comme dans toutes les mezzanines, le problème reste la hauteur. Afin de gagner un maximum d'espace entre le plafond en pente et le lit, les architectes ont ici misé sur des tatamis et un futon japonais. En effet, les matelas classiques font entre 20 et 30 cm d'épaisseur. Afin de gagner en espace tout en gardant un certain confort, le futon semblait alors idéal. Quant au tatami, il reste dans le style de l'appartement, est bon pour le dos et, surtout, peu épais. On gagne ainsi de précieux centimètres par rapport à un lit classique.
©  Cécile Debise/Journal Des Femmes