Une bibliothèque lumineuse

En matière de contraintes, la propriétaire a demandé aux architectes une grand bibliothèque afin de pouvoir disposer ses objets accumulés avec le temps. On y trouve bien sûr des livres chinés un peu partout, mais aussi un pendule des années 1930, une statue de Saïgon, des globes dénichés au marché Paul Bert, aux Puces de Saint-Ouen, ou encore un portrait d'une dame de la haute société de Buenos Aires. Le tout posé aléatoirement sur une bibliothèque contemporaine et asymétrique. Le mélange des styles ? Même pas peur !
©  Cécile debise / Journal des Femmes