Les règles d'or pour choisir une couleur en déco

Difficile de se lancer dans l'harmonie des couleurs... Pour vous aider à choisir, quelques conseils peuvent s'avérer utiles.

Les règles d'or pour choisir une couleur en déco
© Elodie Rothan

Quels critères faut-il prendre en compte ?

  • Déterminer une couleur dominante

Pour déterminer une couleur dominante dans une pièce, il est important de bien définir quel style on souhaite lui donner : plutôt classique, chargé, épuré, des tons pastels ou plus soutenus ? Il faut surtout que cela vous ressemble. Si vous hésitez, ne partez pas dans des couleurs trop vives de peur de le regretter.

  • Choisir une couleur selon l'orientation des pièces

L'orientation de votre pièce est déterminante dans le choix d'une couleur et son application sur un mur. Au nord, une pièce manque de soleil. Il est donc préférable de choisir des tons chauds pour égayer et rendre l'atmosphère plus lumineuse (jaune, orange...). Au sud, des couleurs plus froides (bleu, vert, blanc...) vont permettre de rafraîchir une pièce ensoleillée. Côté est, les tons plus neutres (crème, gris) sont à privilégier pour un plus grand confort. Enfin, le soleil se couchant à l'ouest, vous pouvez choisir des teintes plus froides ou neutres (blanc, gris, prune).

  • Choisir une couleur selon l'ouverture des pièces

Si vous habitez un appartement ou une maison où les pièces sont ouvertes et communiquent les unes avec les autres, il est important d'unifier la couleur afin de garder une continuité. Vous pouvez ainsi utiliser la même couleur pour toutes les pièces, tout en ajoutant quelques accessoires de différents coloris, même vifs, pour personnaliser et distinguer chaque pièce.   

Comment bien associer les couleurs ?

  • Les camaïeux

Lorsqu'une même couleur est déclinée en tonalités plus ou moins claires, on parle de camaïeux ou de dégradés. Créer une harmonie subtile entre les couleurs est un travail plutôt difficile... Pour cela, on peut s'aider en particulier du cercle chromatique pour voir quelles sont les couleurs voisines.

  • Les contrastes

Lorsque deux couleurs de familles différentes s'opposent, on parle de contrastes (vert et rouge, orange et bleu, violet et jaune). Si on les maîtrise bien, les contrastes permettent de donner à une pièce une forte personnalité. A condition d'oser...

  • Les équilibres

Audacieux, ils consistent à marier des couleurs de familles différentes avec justesse. On dit qu'il est préférable de s'arrêter à trois couleurs qui se répartissent sur la même pièce : la couleur dominante occupe environ 80 % de la surface colorée, la deuxième couleur 15 % et la troisième 5 %.

  • Les volumes

Les couleurs influencent fortement notre perception des volumes. Grâce à elles, on peut mettre en avant les qualités d'une pièce ou, au contraire, atténuer ses défauts. Pour baisser la hauteur d'un plafond, il est par exemple conseillé de le peindre d'une couleur foncée, ce qui donnera l'impression de le rapprocher du sol. Pour corriger des perspectives, vous pouvez peindre un pan de mur d'une certaine couleur, sur les quatre que comporte une pièce. Il permettra de capter l'attention et d'avoir une influence sur la perception de la pièce. 

Comment apporter une touche de couleur ?

  • Les textiles

Les textiles sont des éléments de décoration qui ajoutent aisément de la couleur : rideaux, coussins, plaids, nappes, tissus d'ameublement... On peut aussi changer les matières et les couleurs selon les saisons.

  • Les accessoires de décoration

Bougies parfumées, verreries, guirlandes lumineuses, cadres... Les magasins de décoration regorgent de petits accessoires sympas et colorés. Et rien ne vous empêche de les fabriquer vous-même !

  • Les fleurs

Selon les saisons, les fleurs fraîches apportent une touche de couleur et de gaieté au décor. En bouquet sur une table, en guirlande ou couronne sur une cheminée, vous pouvez aussi en faire flotter quelques-unes dans une coupelle et la disposer au centre d'une table.