Comment aménager un studio ?

Une seule pièce, plusieurs rôles... Un studio ou une chambre d'étudiant représente un vrai défi en déco, mais l'aménager, le ranger et le décorer avec peu de moyens est tout à fait faisable ! Pour parvenir à faire tout cela sans dépenser énormément, voici des astuces et les erreurs à éviter, pour bien optimiser l'espace d'un studio d'étudiant.

Comment aménager un studio ?
© Cécile Debise/Journal Des Femmes

Un studio d'étudiant représente souvent un casse-tête à aménager. Dans une pièce unique, il faut réussir à faire cohabiter un coin sommeil, un lieu de vie où manger et recevoir et bien souvent un espace de travail : pas toujours facile. Heureusement les astuces déco ne manquent pas pour agrandir visuellement la pièce, créer des séparations pour distinguer les espaces ou encore se concocter une déco astucieuse à moindre frais. Les étudiants et les jeunes diplômés, qui viennent seulement de quitter le foyer familial, ont le droit à un peu de décoration dans leur chambre de bonne. Voici quelques clés pour bien réussir la décoration de son petit chez-soi, sans pour autant se ruiner.

Les erreurs à éviter

Le principal challenge qu'impose l'aménagement d'un studio d'étudiant est de tirer le meilleur parti d'une surface comptant peu de mètres carrés. Pour cela, il faut penser à une disposition pratique, fonctionnelle et attractive des meubles.

Pour réussir l'aménagement d'un studio, il faut respecter ces quelques points :

  • bien définir l'usage de la pièce à vivre,
  • disposer les meubles d'une manière cohérente en respectant la fonctionnalité,
  • mettre en place un bon éclairage, disposer les objets de décoration avec attention,
  • bien penser les couleurs des revêtements des murs, des sols, des plafonds et du mobilier,
  • éviter l'accumulation de bibelots ou, si c'est le cas, les regrouper dans un coin de la pièce pour laisser respirer l'espace.

Il ne faut donc pas surcharger de meubles et d'accessoires un petit espace. On évite le mobilier trop imposant et les essences de bois différentes, on privilégiera plutôt du mobilier clair, transparent, en acier ou en rapport avec les tons des murs. On fuit les tapis à gros motifs dans les petits espaces mais plutôt de la même teinte que le sol. On ne range pas la vaisselle, ou autres, sur des étagères, mais dans des meubles fermés.

On privilégie la pose de rideaux qui descendent jusqu'au sol pour donner de la hauteur au plafond où l'on aura fixé la tringle. On n'oublie pas de faire, si possible, les plinthes de la même couleur que celle des murs. Enfin, on pense à donner une impression d'unité visuelle à l'ensemble des éléments qui composent la pièce.

Gagner de l'espace dans un lieu de vie qui tient plusieurs rôles

Une fois qu'on a bien défini sa manière de vivre et ses habitudes, on détermine précisément les surfaces que l'on va attribuer à chacun de ces coins-fonctions et le mobilier nécessaire que l'on souhaite placer. Ensuite, on aménage d'une manière fonctionnelle et esthétique en harmonisant les dimensions du mobilier avec la pièce. Bien organiser l'espace, c'est sauver des mètres carrés.  

On opte pour des meubles 2 en 1, comme un canapé convertible, un lit ou un bureau escamotable, ainsi qu'un lit superposé. On peut aussi placer le lit muni de tiroirs de rangement dans un coin de la pièce à vivre avec pleins de coussins, afin de le transformer en sofa. On choisit des boîtes de rangement qui feront office de guéridons ou de tabourets, une table basse-malle ou avec caissons de rangement et on évitera les portemanteaux sur pieds qui prennent de la place. Si on utilise une table à manger rectangulaire, on place un banc contre le mur et des sièges (de même couleur) de l'autre côté et on pense au mobilier pliable quand on reçoit (chaises pliantes notamment à ranger après utilisation). On choisira du mobilier bas, horizontal, fermé et à roulettes pour moduler l'espace, et surtout d'une teinte très proche de celle du mur, ton sur ton.

On peut aussi choisir des meubles multimédia fermés, qui feront office de bureau et de rangements. Enfin, si la hauteur sous plafond le permet, on pourra mettre en place une mezzanine.

Pour séparer les espaces, on peut utiliser une bibliothèque de séparation, des panneaux japonais, des rideaux de fils ou de perles, des panneaux décoratifs thermoplastiques à suspendre ou à poser, un paravent, un bac rectangulaire contenant des tiges alignées de bambou, des portes coulissantes... Ou le soir venu, on crée visuellement des zones à l'aide d'un éclairage constitué de cônes de lumière de différentes couleurs. A noter que le coin sommeil est très important car c'est l'endroit où l'on se régénère. Il ne faut surtout pas négliger la qualité du mobilier. L'éclairage artificiel doit y être reposant et accueillant le soir. Rangements et confort sont les maîtres mots dans cette zone.

Quelles couleurs dans un studio d'étudiant ?

La couleur est un des outils les plus efficaces. Pour choisir celle des murs, on partira du mobilier afin de créer une association harmonieuse. En général, les couleurs chaudes ont tendance à rapprocher visuellement les murs. C'est le contraire qui se passe avec les éléments peints dans des couleurs froides : ils paraissent s'éloigner. Un sol foncé avec des murs et un plafond aux tons clairs élargira la pièce. Dans un studio, il est important de privilégier les tonalités claires, les coloris neutres, naturels et doux comme le bleu pastel, le rose poudré, le beige, le blanc ou encore le vert pâle... Plus les couleurs seront soutenues et intenses, plus la pièce semblera réduite en taille. Les couleurs fortes rétrécissent l'espace : ce n'est pas conseillé pour un studio dans lequel, au contraire, on cherche à "pousser les murs". On évite de préférence les orange flashy, rouge vif, jaune poussin ou encore bleu électrique.

Le mélange de nombreuses couleurs crée la confusion et communique un sentiment de désordre. On pense toujours aux règles de l'esthétique avec le cercle chromatique : l'harmonie et l'équilibre des couleurs dans la pièce, les proportions des coloris, le rythme (répétition d'un même ton à plusieurs endroits), l'accent (utilisation des contrastes, alternances clair/foncé). On ne choisira pas ses rideaux au hasard : le tissu et les motifs doivent s'harmoniser avec le revêtement des murs, des meubles et du tapis. On pense à l'orientation des pièces pour bien choisir ses codes couleurs.

Le budget pour aménager un studio d'étudiant

Lorsque l'on s'installe dans un nouveau studio et que l'on dispose de ressources de jeune qui entre nouvellement dans la vie active, ce n'est pas toujours évident d'investir dans du mobilier de qualité ou bien de jolies pièces de décoration. C'est l'occasion de se tourner vers des meubles de seconde main. Penser à la récup', c'est aussi regarder du côté des meubles et éléments de décoration mis en vente en ligne par des particuliers. Ce moyen pratique de faire des économies et d'éviter les dépenses superflues permet de trouver des pièces quasiment neuves pour pas grand-chose. Il faut aussi regarder du côté des enseignes qui écoulent leur stock régulièrement. Les liquidations totales des dernières collections par exemple sont une bonne opportunité pour saisir des meubles encore en très bon état, mais à prix cassé. Direction les zones industrielles où elles sont regroupées et où l'on peut facilement trouver des rayons entiers consacrés au mobilier à prix réduit. Fly, But, Conforama, Keria, Monsieur Meuble ou encore La maison du convertible sont autant d'enseignes qui proposent parfois leurs produits en fin de stock à moitié prix.

Les boutiques associatives comme Emmaüs aussi sont aussi idéales pour trouver des objets vintage avec de la personnalité, mais sans le tarif gourmand qui va en général de paire. Certaines brocantes, recycleries ou même ressourceries proposent aussi de jolis meubles et accessoires de déco accessibles. Il suffit de consacrer un peu de temps le week-end pour parvenir à meubler et décorer son studio sans trop de frais. Pour une ambiance déco plus moderne, il est toujours possible de regarder du côté des enseignes à bas prix comme Tati, Action, Zodio, Monoprix, Carrefour home, H&M, Zara ou encore Maisons du Monde, pour trouver quelques pièces parfaites pour son intérieur.

La récup', mais également le DIY sont de bons moyens de personnaliser un studio d'étudiant, en faisant des économies et en pensant à l'écologie. Il faut imaginer et oser : guirlandes lumineuses à partir de pots de yaourts, plafonnier ou lampe à poser avec des branches d'arbres ou des bouteilles en verre, une table basse faite avec des planches de chantier, des rangements à roulettes avec des casiers en bois type caisses de vin... De nombreux tutoriels simples pour créer des objets décoratifs fleurissent sur internet tous les jours.

Comment éclairer un studio ?

Il ne faut laisser aucune zone dans l'ombre. Si le manque de lumière naturelle est probant, il faut alors le remplacer par des lumières artificielles, placées aux endroits qui en réclament le plus, par leur orientation et par leur fonction. L'éclairage participe à la création d'une bonne ambiance : chaque pièce doit être éclairée de façon régulière et avec une lumière uniforme. On a donc un plafonnier pour se situer dans la pièce et des lampes complémentaires qui seront fonctionnelles et décoratives. Les lumières orientables permettent de limiter le nombre de lampes et d'éclairer là où l'on en a besoin. On retiendra 15 watts au mètre carré.

Appliques, suspensions et petites lampes décoratives peuvent apporter un véritable cachet à une pièce. C'est une façon d'ajouter des éléments de décoration, sans pour autant empiéter sur l'espace disponible pour le rangement. Il existe de nombreux luminaires originaux, élégants, bohème ou design, qui ne prennent pas beaucoup de place et suffisent à décorer (en plus d'éclairer, bien sûr !). Il y a notamment les guirlandes lumineuses, les lumières de table et lampes de chevet, que l'on peut choisir de disposer un peu partout pour créer des ambiances tamisées. Les jeux de lumière aussi peuvent apporter un petit quelque chose à une pièce et habiller tout de suite les différents meubles (pour les appliques et spots LED qui éclairent une zone en particulier : bibliothèque, crédence de l'espace kitchenette, étagère décorative au-dessus du canapé...).

Jouer avec les miroirs

Il suffit d'en disposer devant les façades de placards et d'armoire, de les disposer sur les meubles au look basique, ou encore sur les murs vierges. Cela prolonge l'espace et donne une sensation de grandeur. C'est aussi une bonne astuce pour décorer lorsque le miroir a un style particulier ou que plusieurs miroirs différents sont accumulés sur une même surface. Voici une idée pour jouer avec la tendance mix and match.

Parmi les miroirs aux styles divers que l'on peut mixer sur un même mur, il y a ceux avec des formes diverses : miroir rond, ovale, carré ou hexagonal. On peut également exposer côte à côte un miroir de barbier, avec un miroir simple sans cadre, ou bien un miroir ancien avec un autre modèle baroque. L'important, pour ne pas frôler la faute de goût, est de choisir des miroirs qui s'assemblent. Un miroir au look qui en jette sera plus cohérent s'il est associé à d'autres modèles plus subtiles et sobres.

placards-facades-miroir-agrandir-chambre
Placards avec façades en miroir pour agrandir la chambre © Jennifer Durand Raynal

Twister sa parure de lit blanche avec un plaid coloré ou à motifs

Le linge de lit uni agrandira encore plus le studio ou la chambre de bonne, surtout si les coloris sont choisis dans des tons clairs. Les draps et housses de couette aux couleurs diverses et motifs originaux risquent quant à eux, lorsqu'ils sont trop bariolés ou disposent de couleurs criardes d'alourdir la pièce. Si les murs et les meubles du studio sont blancs, le mieux est d'opter pour un linge de lit sobre qui sera en totale harmonie. Il ne faut pas pour autant délaisser les coussins sur le lit ou le canapé et autres dessus de lit, taies d'oreillers ou housse de traversin, qui peuvent apporter du style. Ces petits éléments, peu encombrants, très accessibles et aux looks variés peuvent décorer sans utiliser de l'espace. Ce sont des éléments interchangeables qui peuvent donc se modifier en fonction des envies. C'est aussi une manière de modifier sa décoration fréquemment sans faire d'effort, ni de nouveaux achats radicaux.

parure-lit-banche-dessus-lit-coussins-colores
Une parure de lit blanche avec un dessus de lit et des coussins colorés © Elodie Rothan

Cacher et dissimuler ce qui doit rester secret

Dans une pièce, il y a certaines choses qui ne sont pas toujours très esthétiques. La cuisine (bien souvent limitée à une simple kitchenette), n'est pas toujours très jolie. Celle-ci mérite parfois d'être encastrée ou "rangée" derrière des placards ou emplacements dissimulés, que l'on peut ouvrir en fonction des utilisations. Même chose pour l'électroménager qui n'a vraiment rien de décoratif. Hors de vue la machine à laver (s'il y en a une) et autres mini fours à micro-ondes ou grilles pain, qui, aussi petits soient-ils, seront bien mieux derrière une porte à façade épurée ou bien agrémentée de miroirs. C'est d'autant plus efficace pour rendre le studio épuré et minimaliste car il ne sera pas étouffé d'éléments superflus. L'attention ne sera ainsi pas détournée de la véritable décoration. Pour cela, nul besoin de l'intervention d'un professionnel de l'architecture d'intérieure. Un simple emplacement à clôturer avec l'ajout de deux portes à battant, coulissantes ou même accordéon permettront de masquer un peu ce qu'il vaut mieux retirer du champ de vision direct.

Afin de parvenir à ranger tout ce qui traîne un peu partout, parfois à même le sol par manque de place, il est important de penser à exploiter chaque espace de libre. Dans un studio, même si les surfaces des murs sont vite remplies, il y a toujours des options pour ajouter des étagères murales et des espaces de rangement. Il faut penser aux petits recoins, où peuvent se nicher des colonnes de rangement, mais aussi à la tête de lit avec rangement, à un dessous d'escalier (s'il y a une mezzanine dans le studio) qui peut devenir une bibliothèque décorative, aux hauts de porte... La penderie ouverte offre également une alternative au manque de place dans l'armoire. Il s'agit d'un objet devenu culte et qui décore une pièce (surtout lorsque la disposition des vêtements et accessoires est bien pensée).

portants-vetements-suspendus-decores-lumieres
Portants à vêtements suspendus, décorés de guirlandes lumineuses © Elodie Rothan

Végétaliser son studio d'étudiant avec quelques plantes réparties ça et là

C'est une manière de donner un peu de vie à son intérieur. Lorsqu'il y a un espace libre entre le canapé et la table par exemple, disposer une plante verte en pot, directement sur le sol, peut décorer sobrement. Pour les petites tables et commodes, les succulentes et cactées permettent d'égayer la pièce. Il ne faut pas non plus oublier les plantes suspendues ou les plantes grimpantes que l'on peut facilement installer entre deux étagères ou en haut de l'armoire.

plantes-suspendues-pots-dores-formes-geometriques
Plantes suspendues avec pots dorés à formes géométriques © Cécile Debise /Journal Des Femmes