Comment aménager un studio ?

Une seule pièce, plusieurs rôles... Un studio représente un vrai défi en déco. Voici nos astuces et les erreurs à éviter pour bien aménager un petit appartement afin d'optimiser l'espace.

Comment aménager un studio ?
© Cécile Debise/Journal Des Femmes

Un studio représente souvent un casse-tête à aménager. Dans une pièce unique, il faut réussir à faire cohabiter un coin sommeil, un lieu de vie où manger et recevoir et bien souvent un espace de travail. Pas toujours facile. Heureusement les astuces déco ne manquent pas pour agrandir visuellement la pièce, créer des séparations pour distinguer les espaces ou encore se concocter une déco astucieuse à moindre frais dans un petit espace

Les erreurs à éviter

Le principal défi d'un studio est de tirer le meilleur parti d'une surface comptant peu de mètres carrés en l'aménageant de manière pratique, fonctionnelle et attractive.

Pour réussir l'aménagement d'un studio, il faut respecter ces quelques points :

  • bien définir l'usage de la pièce à vivre,
  • disposer les meubles d'une manière cohérente en respectant la fonctionnalité,
  • mettre en place un bon éclairage, disposer les objets de décoration avec attention,
  • bien penser les couleurs des revêtements des murs, des sols, des plafonds et du mobilier,
  • éviter l'accumulation de bibelots ou, si c'est le cas, les regrouper dans un coin de la pièce pour laisser respirer l'espace.

Il ne faut donc pas surcharger de meubles et d'accessoires un petit espace. On évite le mobilier trop imposant et les essences de bois différentes, on privilégiera plutôt du mobilier clair, transparent, en acier ou en rapport avec les tons des murs. On fuit les tapis à gros motifs dans les petits espaces mais plutôt de la même teinte que le sol. On ne range pas la vaisselle, ou autres, sur des étagères mais dans des meubles fermés.

On privilégie la pose de rideaux qui descendent jusqu'au sol pour donner de la hauteur au plafond où l'on aura fixé la tringle. On n'oublie pas de faire, si possible, les plinthes de la même couleur que celle des murs. Enfin, on pense à donner une impression d'unité visuelle à l'ensemble des éléments qui composent la pièce.

Gagner de l'espace dans un lieu de vie qui tient plusieurs rôles

Une fois qu'on a bien défini sa manière de vivre et ses habitudes, on détermine précisément les surfaces que l'on va attribuer à chacun de ces coins-fonctions et le mobilier nécessaire que l'on souhaite placer. Ensuite, on aménage d'une manière fonctionnelle et esthétique en harmonisant les dimensions du mobilier avec la pièce. Bien organiser l'espace, c'est sauver des mètres carrés.  

On opte pour un canapé convertible ou escamotable ou alors on place le lit muni de tiroirs de rangement dans un coin de la pièce à vivre avec pleins de coussins pour devenir un sofa. On choisit des boîtes de rangement qui feront office de guéridons ou de tabourets, une table basse avec caissons de rangement et on évitera les portemanteaux sur pieds qui prennent de la place. Si on utilise une table à manger rectangulaire, on place un banc contre le mur et des sièges (de même couleur) de l'autre côté et on pense au mobilier pliable quand on reçoit. On choisira du mobilier bas, horizontal, fermé et à roulettes pour moduler l'espace, et surtout d'une teinte très proche de celle du mur, ton sur ton.

On peut aussi choisir des meubles multimédia fermés qui feront office de bureau et de rangements. Enfin, si la hauteur sous plafond le permet, on pourra mettre en place une mezzanine.

Pour séparer les espaces, on peut utiliser une bibliothèque de séparation, des panneaux japonais, des rideaux de fils ou de perles, des panneaux décoratifs thermoplastiques à suspendre ou à poser, un paravent, un bac rectangulaire contenant des tiges alignées de bambou, des portes coulissantes... Ou le soir venu, on crée visuellement des zones à l'aide d'un éclairage constitué de cônes de lumière de différentes couleurs. A noter que le coin sommeil est très important car c'est l'endroit où l'on se régénère. Il ne faut surtout pas négliger la qualité du mobilier. L'éclairage artificiel doit y être reposant et accueillant le soir. Rangements et confort sont les maîtres mots dans cette zone.

Quelles couleurs dans un petit espace ?

La couleur est un des outils les plus efficaces. Pour choisir celle des murs, on partira du mobilier afin de créer une association harmonieuse. En général, les couleurs chaudes ont tendance à rapprocher visuellement les murs. C'est le contraire qui se passe avec les éléments peints dans des couleurs froides : ils paraissent s'éloigner. Un sol foncé avec des murs et un plafond aux tons clairs élargira la pièce.

Le mélange de nombreuses couleurs crée la confusion et communique un sentiment de désordre. On pense toujours aux règles de l'esthétique avec le cercle chromatique : l'harmonie et l'équilibre des couleurs dans la pièce, les proportions des coloris, le rythme (répétition d'un même ton à plusieurs endroits), l'accent (utilisation des contrastes, alternances clair/foncé). On ne choisira pas ses rideaux au hasard : le tissu et les motifs doivent s'harmoniser avec le revêtement des murs, des meubles et du tapis. On pense à l'orientation des pièces pour bien choisir ses codes couleurs.

Le budget pour aménager un petit studio

La récup' est un bon moyen de personnaliser son studio, pas chère et écologique. Il faut imaginer et oser : guirlandes lumineuses à partir de pots de yaourts, plafonnier ou lampe à poser avec des branches d'arbres ou des bouteilles en verre, une table basse faite avec des planches de chantier, des rangements à roulettes avec des casiers en bois type caisses de vin...

Comment éclairer un studio ?

Il ne faut laisser aucune zone dans l'ombre. Si le manque de lumière naturelle est probant, il faut alors le remplacer par des lumières artificielles placées aux endroits qui en réclament le plus, par leur orientation et par leur fonction. Pour lire et cuisiner, on ne peut en faire l'économie. L'éclairage participe à la création d'une bonne ambiance : chaque pièce doit être éclairée de façon régulière et avec une lumière uniforme. On a donc un plafonnier pour se situer dans la pièce et des lampes complémentaires qui seront fonctionnelles et décoratives. Les lumières orientables permettent de limiter le nombre de lampes et d'éclairer là où l'on en a besoin. On retiendra 15 watts au mètre carré.