Influences en noir et blanc

Au rez-de-chaussée, Florence a usé de verrières d'intérieur, chinées pour la plupart, afin de laisser entrer la lumière et délimiter les espaces en douceur. Ainsi, le salon offre une véritable intimité, tout en restant ouvert sur la salle à manger. La pièce est aménagée d'un canapé "Ghost" dessiné par Paola Navone pour Gervasoni, d'une table basse des années 1950, d'un grand tapis en peau de vache et d'une collection de miroirs soleil en rotin.
©  Elodie Rothan