Déco industrielle : les codes du style factory

Très tendance en déco, le style industriel s'est largement imposé dans nos intérieurs. Avec ces matières brutes et ses couleurs sombres, il n'a pourtant rien de chaleureux mais séduit de plus en plus.

© La Redoute Intérieurs

Né aux Etats-Unis, le style industriel a traversé l'Atlantique pour envahir nos intérieurs. Après la crise sidérurgique, les usines désaffectées ont été transformées en lofts et autres ateliers d'artistes, où les dimensions généreuses des bâtiments et leur mobilier ont été remis en valeur. Résultat : des logements à l'allure brute, dont le style très new-yorkais fait de nombreux adeptes.

L'esprit industriel : les codes à respecter

Le style "factory" répond à des codes précis facilement identifiables. Côté matériaux, il s'appuie sur des matières brutes et résistantes telles que le métal, le bois brut, le béton - ciré ou brut -, les briques… Côté aménagement, on va aussi à l'essentiel avec beaucoup de meubles de rangement au design strict, d'anciens meubles de métiers, des suspensions imposantes... En intégrant nos intérieurs contemporains, les couleurs ont elles un peu évolué. A l'origine elles étaient plutôt froides, dans les tons de noir et de gris le plus souvent, car on était là pour être efficace pas pour faire joli. Aujourd'hui, si l'acier reste la signature du style "usine", on trouve aussi du rouge, du bleu, du jaune…

Le style indus' chez soi

L'essentiel ici est avant tout de rester cohérent avec le style d'origine de son logement. Si l'on peut facilement transformer un appartement récent, imprimer le style industriel à une maison ancienne ou un appartement haussmannien peut être périlleux. En déco, si l'on cherche toujours à donner de la personnalité à une pièce, on cherche surtout à lui donner une âme.

Il est important aussi d'adapter le mobilier à la superficie de la pièce. Si votre intérieur n'a pas les proportions d'un entrepôt, mieux vaut miser sur une ou deux belles pièces maîtresses et de garder ensuite la main légère avec des touches plus discrètes ici et là.

  • Des meubles authentiques

Pour être crédible, la déco industrielle a besoin d'authenticité. Il faut donc chiner, sur le net, dans les brocantes ou dépôts-ventes, pour trouver de vraies pièces d'usine et autres meubles de métier. Si l'on achète du neuf, privilégier les matières travaillées comme le métal poli ou le bois. On peut aussi les vieillir, les patiner, pour leur apporter ce côté "vécu" indispensable.

  • Transformer son intérieur

Le salon et la cuisine se prêtent particulièrement bien au style "usine", en particulier avec une cuisine ouverte qui offre de beaux espaces. Le bois et le métal fonctionnent très bien ensemble. On peut donc sans problème y installer des étagères en métal, des tables en bois ou un plan de travail brut, des tabourets en acier, des meubles noirs mats par exemple, des suspensions métalliques, des carreaux de ciment

Si vous rêvez aussi de murs en briques et de sols en béton, gardez tout de même en tête que plus un style est affirmé, plus il risque de devenir pesant au fil du temps. Un bon compromis peut être de mixer avec des pièces contemporaines, design ou encore rétro. On reste ainsi dans l'esprit sans tomber dans le total look. Ajouter une verrière à structure métallique peut aussi apporter un vrai plus à la pièce. Outre l'apport de lumière supplémentaire, cela permet de délimiter des espaces tout en laissant le regard circuler.

  • Réchauffer l'atmosphère

Pour contrecarrer le côté froid et rendre son intérieur un peu plus cosy, miser sur des matières naturelles pour réchauffer l'atmosphère : un plaid en laine qu'on laisse traîner sur le canapé, des coussins en coton ou en lin, des rideaux, un tapis… Sans oublier des plantes pour apporter un peu de vie dans cet univers peu chaleureux.

(Merci à Lydie Pineau, décoratrice conseil, www.kiosquedeco.com, pour ses conseils.)