Un studio individuel au sein d'un loft communautaire

Le studio fait partie d'un espace loft communautaire qui comprend dix parties en tout, pour une superficie de 400 m². Dans ce nouveau type de logement, les résidents ont des unités individuelles complètement fonctionnelles, mais partagent également un grand espace de vie composé d'une cuisine et d'un salon (accessible par la porte gris foncé que l'on peut voir sur la photo). La plus petite des unités, environ 40 m², suffit à la jeune femme. "Comme elle habitait auparavant dans un appartement de 120 m², il fallait que le studio soit agencé le plus efficacement possible pour contenir toutes ses affaires. Elle souhaitait également profiter d'un volume généreux et aménagé de manière judicieuse", explique Johannes Krohne, qui, avec son collègue Bernhard Kurz de Ifub, s'est occupé de l'agencement intérieur de l'appartement. Pour répondre aux besoins de la jeune femme, ils ont conçu un gros meuble intégré réunissant cuisine, rangements et lit. Les unités à la peinture satinée sont discrètes et donnent l'impression d'un appartement ouvert et spacieux. Le reste du mobilier est discret, la propriétaire s'étant limitée à une table blanche, un bureau et une chaise.

  • Qui habite ici : une femme célibataire
  • Emplacement : un studio situé dans un espace soft communautaire composé de neuf autres parties, dans le quartier de Kreuzberg à Berlin, Allemagne
  • Superficie : environ 40 m²
  • Experts : Holzgeschichten (matériau) ; Ifub (conception)

©  Holzgeschichten / Thomas Straub