Un séjour aux dimensions généreuses

A l'origine, le salon était divisé en deux pièces. Une fois la cloison abattue et des raccords de staff effectués au plafond, la pièce prend une toute autre allure, avec des dimensions impressionnantes et une belle luminosité naturelle renforcée par le choix des couleurs de peintures. "J'ai du mal à vivre dans des pièces aux murs de couleurs. J'aime le noir et c'est bien la seule couleur forte que je tolère sur les murs. Mon parti pris était de partir sur différents tons de blanc", confie Isabelle Le Trung. Et plutôt que des aplats colorés sur les murs, la décoratrice a travaillé les plafonds avec des teintes plus soutenues de beige ou de blanc, les 3,10 mètres de hauteur sous plafond permettant largement cette petite "excentricité" décorative, sans pour autant que cela ne crée un effet de tassement dans la pièce.
©  Cécile Debise/Journal Des Femmes