Comment aménager des combles ?

Vous avez besoin d'espace supplémentaire et êtes tentée par l'aménagement de vos combles ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? Dominique Lemire de Combles d'en France, vous donne quelques conseils.

dominique lemire
Dominique Lemire, dirigeant de Combles d'en France © D.R.

Quels sont les critères à prendre en compte avant de se lancer dans l'aménagement de combles ?

Il faut, en premier lieu, faire la différence entre l'aménagement de combles et l'aménagement d'un grenier. Les combles décrivent un volume inhabitable ne possédant pas de plancher porteur, contrairement au grenier où seul l'aménagement intérieur est à envisager. Pour aménager des combles, la première chose à faire sera donc de créer un plancher porteur. Il faudra aussi faire attention aux dimensions de l'espace : il faut que la pente soit au moins de 30° par rapport à la toiture existante et que la maison fasse au minimum 7,20 mètres de largeur. Ainsi, il sera envisageable d'aménager des pièces d'environ 2,10 mètres de hauteur, dans la partie la plus haute. Au contraire, si la pente est plus faible, il faudra alors penser à changer son inclinaison, si la région le permet. En effet, dans certaines régions comme le Sud de la France, Les Bâtiments de France interdisent les pentes trop importantes.

 

Faut-il obtenir une autorisation préalable ?

A partir du moment où l'aménagement des combles entraîne une augmentation de 20 m² de la surface habitable, avec 1,80 mètre de hauteur sous-plafond - ce qui est généralement le cas - il faut obligatoirement un permis de construire.

 

Quelle pièce peut-on aménager dans cet espace supplémentaire ?

Il y a vingt ans, les combles servaient dans 95 % des cas à installer des chambres pour les enfants. Aujourd'hui, même si l'utilisation des combles à destination des enfants reste majoritaire (55 %), elles servent également à l'aménagement d'autres pièces : suite parentale comprenant une salle de bains intégrée (25 à 30 %), pièce informatique, salle de jeux, pièce télé, bibliothèque ou salle de musique. Dans ces deux derniers cas, il faudra faire attention aux problèmes de poids, et augmenter les performances du plancher porteur. Le choix des pièces se fait en fonction du souhait du propriétaire. Dans la tradition française, il est très rare d'avoir un seul et même espace. On opte, au contraire, très souvent pour des décompositions permettant la création de plusieurs pièces. L'escalier se trouve, quant à lui, majoritairement au centre de l'espace.

 

Justement, quel type d'accès est à privilégier ?

L'accès aux combles se fait la plupart du temps par l'intérieur, mais il existe aussi des solutions avec accès par l'extérieur (5 %). C'est le cas, par exemple, lorsque les parents souhaitent réaliser un espace totalement indépendant pour leur enfant. En général, l'accès aux combles se fait à côté de l'entrée de l'habitation. Il faut donc aussi travailler sur une modification esthétique de l'intérieur de la maison en réalisant une entrée sympa, spacieuse avec une mezzanine en hauteur. Dans 80 % des cas, on privilégie un escalier Œ tournant positionné à l'intérieur, à côté de la porte d'entrée.

 

"Une fois les combles aménagées, le patrimoine du propriétaire augmente"

Côté luminosité, quelle ouverture choisir ?

Le produit de base est le châssis de toit, le plus connu est le Velux. Il est choisi dans 95 % des combles et permet un apport de lumière très important. Autre solution, les lucarnes qui ne sont utilisées que dans une infime partie des constructions, avant tout pour une raison budgétaire mais également de luminosité : à surface égale, un châssis de toit fournit jusqu'à deux fois plus de lumière qu'une lucarne.

 

Comment gérer les sous-pentes en termes d'aménagement ?

Il y a plusieurs techniques dans l'aménagement de combles : certaines bloquent totalement les sous-pentes, d'autres, au contraire - utilisant des poutres de façade à façade - permettent d'utiliser l'espace dans sa globalité. L'aménagement des sous-pentes se fait, en général, grâce à de nombreux placards qui sont, au final, très pratiques dans une grande maison.

 

Comment expliquer que de plus en plus de personnes se lancent dans l'aménagement de combles ?

Plusieurs facteurs expliquent cet engouement. Les gens qui ont construit il y a quelques années connaissent, aujourd'hui, des changements dans leur vie. Les enfants, par exemple, nécessitent la création de pièces supplémentaires. Les familles reconstituées également sont confrontées, à une certaine période de leur vie, à un besoin d'espace croissant.
Mais le problème du foncier est aussi très important. De nos jours, on ne peut pas déménager pour reconstruire ailleurs, ou alors il faut s'éloigner des grandes agglomérations, ce qui entraîne des difficultés en termes de transports par exemple. Il est donc préférable si possible de construire chez soi.
Une autre raison, non-négligeable, est le fait que, une fois les combles aménagées, le patrimoine du propriétaire augmente indéniablement. Le prix de revient sera supérieur au prix de départ : environ 3 fois à Paris, 2 fois en zone urbaine et 1 fois en zone rurale. L'investissement est inférieur au capital généré. L'aménagement de combles a donc pour conséquence une augmentation du confort, de l'espace et du patrimoine.

 

 

 En savoir plus : Combles d'en France

http://www.combles.com/

0810.000.410

 

 

Vous avez aménagé vos combles ? Montrez-nous !

Ca y est, vous avez franchi le pas et aménagé vos combles pour gagner de l'espace ? Chambre, bureau, atelier... racontez-nous comment vous avez procédé et quelle pièce vous avez créée.  Témoignez

 

 

 Et toujours : le conseil "Comment bien décorer une entrée et un couloir ?"

Autour du même sujet