Comment avoir une maison économe ? Adopter des gestes de bon sens

Aujourd'hui, on parle beaucoup de gestes écolo. Mais lesquels peut-on appliquer facilement et au quotidien dans son intérieur ?

Les gestes écolo sont nombreux, très simples et ne coûtent rien. Mais finalement, je préfère parler de gestes de bon sens. Ne pas laisser une porte de frigo ouverte trop longtemps, ne pas laisser couler l'eau ou encore ne pas laisser en veille les appareils électriques... Ce sont des réflexes à prendre qui sont frappés de bon sens, plus que vraiment écolo. Il faut éviter de dépenser de l'énergie quand on peut faire autrement. Au final, c'est sûr qu'on ne fera pas de grosses économies sur nos factures mais, par contre, ces petits gestes faits par des millions de personnes sont positifs et essentiels pour l'environnement en général.

 

Le choix d'appareils électroménager adaptés est-il également primordial ?

Aujourd'hui, toutes les catégories d'appareils A++ offrent un très bon ratio efficacité/consommation. La première chose à faire au moment de l'achat est de bien lire les étiquettes-énergie. Elles mettent en avant les références de l'appareil, la classe énergétique, la consommation, l'efficacité ou encore le bruit émis lors de l'utilisation. C'est une implication partielle du consommateur. Des étiquettes plus globales permettraient une vision générale de l'impact environnemental du produit, ce qui est très important en écologie. Les consommateurs gardent, en général, un appareil électroménager 10 voire 12 ans. C'est finalement eux qui partagent le cycle de vie le plus long du produit. Le recyclage en fin de vie d'un appareil est primordial. Ces étiquettes-énergie sont faites avant tout pour informer et impliquer le grand public.

 

Côté luminaires, certains éclairages sont-ils à privilégier ?

Au niveau de l'éclairage, je pense qu'on est bien tous informés sur les ampoules basse consommation.

"Les ampoules à basse consommation sont accessibles à tous"

Elles consomment moins (jusqu'à 5 fois moins que des modèles classiques) et elles éclairent aussi bien. Le calcul est rapide : si chaque foyer s'équipait ainsi, on économiserait une centrale nucléaire. En plus, les prix de ces ampoules ont baissé et sont désormais largement accessibles à tous. Leur durée de vie est également plus longue. De nos jours, il n'y a plus aucun frein à leur consommation. Un circuit de collecte et de recyclage de ce type d'ampoules existe aussi. Elles sont donc écolo tout au long de leur vie.

 

Quant à l'isolation de la maison, a-t-elle un rôle déterminant ?

Elle est essentielle. Avec les crédits d'impôts et les prêts à taux zéro, le contexte actuel est intéressant pour ce type d'aménagement. Lorsque l'on rénove ou que l'on fait construire, il est alors important de se poser les bonnes questions. Vous faites des dépenses pour isoler, mais cela permet de gagner de la qualité énergétique. Cela relève encore une fois du bon sens. Si vous en avez l'occasion, il faut donc étudier les différentes possibilités en termes d'isolation thermique et phonique. Elle est donc indispensable et devrait même devenir réglementée avec la phase 2 du Grenelle de l'environnement. Des rendements énergétiques seront exigés au m².

 

Sommaire