Univers de contes

Le hall d'entrée impressionne. Entre les escaliers du XVIIe siècle, le carrelage d'époque en carreaux de ciment et les volumes nobles, Géraldine a profité de cet espace pour laisser libre court à son imagination. Un mannequin à tête de lapin, un hibou sous cloche, un âne à béret, un dessin de zèbre ou encore un rapace aux ailes déployées peuplent ainsi énigmatiquement la demeure.
©  Elodie Rothan