Des poutres renforcées

Le projet a exigé un gros travail sur la charpente qui comportait de très nombreux liens de faîtages dont certains ont été supprimés pour alléger la structure et dégager de la place. En contrepartie, certaines poutres en chêne ont dû être renforcées par des platines métalliques ou un assemblage moisé de poutres en sapin.
©  Le Journal des Femmes / Cécile Debise