Un "non-fumoir" intimiste

Comme une alcôve ou un club privé, ce dernier salon avait pour vocation d'être un fumoir. La législation en a décidé autrement. Qu'à cela ne tienne, la créatrice le rebaptise avec humour "le non-fumoir". Ici le lustre avec ses lumières colorées changeantes offre différents visages à cette pièce très intimiste.
©  Arnaud Baudry/ Le Journal des Femmes