Les yeux de la maison

La chambre des enfants détient les yeux de la maison. En effet, pour André Stern, une maison s'envisage comme un organisme possédant sa propre circulation. Dans cette conception de l'espace, il donne aux volumes les attributs d'un corps humain. Ici, les deux ouvertures rondent correspondent ainsi aux "yeux".
©  Journal des Femmes / Elodie Rothan