Une grande pièce à vivre

Disposé tout en longueur, l'appartement avait déjà eu certaines cloisons supprimées, notamment celle qui séparait le salon d'un long couloir reliant l'entrée aux chambres. Ainsi ce couloir s'était déjà transformé en cuisine et avait permis la création d'une grande pièce à vivre pour ce 55 m² possédant deux chambres. Les espaces ont simplement été différenciés au sol en remplaçant les fausses tomettes de l'entrée par du grès qui longe également les meubles de la cuisine. En revanche, les tomettes d'origines du salon ont été laissées telles quelles. 
©  Cécile Debise/Journal des Femmes