L'objet du désir : le fauteuil Georges d'Hartô, version pink

L'éditeur français de mobilier réserve une jolie surprise pour la rentrée : une nouvelle couleur pour son fauteuil Georges. Attention coup de cœur en vue !

© Hartô
Pour la rentrée, la maison d'édition décline son fauteuil en rose © Hartô

 

Un des grands succès de Hartô, le fauteuil Georges, signé du designer Guillaume Delvigne, est réédité pour cette rentrée dans un nouveau coloris : le rose. Une teinte sur laquelle il est bon de parier, tant les différentes marques et les designers s'en emparent. Vu chez Little Greene, dans la nouvelle collection Ikea ou sur de la papeterie Normann Copenhangen chez Fleux, le rose s'impose et insuffle une touche d'audace bienvenue dans les intérieurs. En cette rentrée, et avec l'automne qui se profile, le tissu de la marque Gabriel, composé de 95% de laine, est l'atout idéal des intérieurs chaleureux et cocon. Depuis 2012, Hartô produit des meubles dont l'allure neo-scandinave est la signature de la maison : du bois massif, de la rondeur, des pièces rabattables et des couleurs pop ou pastel. La philosophie de la marque ? Démocratiser le meuble et l'édition à des coûts abordables et s'éloigner des traditionnels meubles en kit et d'autres plus onéreux. Il y a quelques mois, Amandine Merle, co-fondatrice de Hartô, nous avait ouvert les portes de son appartement parisien, l'occasion de voir le mobilier de la maison en situation. 

Le fauteuil existe déjà en gris ardoise, gris clair, vert d'eau et jaune citron © Hartô
Le fauteuil Georges, l'un des succès de l'éditeur de mobilier © Hartô