5 comptes Instagram pour redécouvrir l'architecture brutaliste

Longtemps conspuée, l'architecture brutaliste regagne doucement ses lettres de noblesse. Voici 5 comptes Instagram auxquels s'abonner pour ne rien manquer de ce retour.

5 comptes Instagram pour redécouvrir l'architecture brutaliste
© Capture d'écran Instagram @socialistmodernism

Tournage de l'ultime volet de la saga Hunger Games dans la Cité du Parc à Ivry, défilé croisière 2017 de Louis Vuitton au musée d'art contemporain Niterói, sortie du livre Archi Brut de Peter Chadwick aux éditions Phaidon l'an passé, quelques 205 386 publications sous le hashtag #brutalism sur Instagram... L'architecture brutaliste, caractéristique des années 1950 à 1970, longtemps décriée, est aujourd'hui réévaluée. Ces constructions monumentales, fonctionnalistes et rationalistes en blocs de béton brut, acier et verre, ont été érigées pour répondre aux besoins importants en logements de l'après guerre au milieu du XXe siècle. Loin d'être appréciés à l'époque, ces bâtiments, dont l'architecture est à rapprochée de celle du mouvement moderne, étaient surtout utilitaires. Mais aujourd'hui, le brutalisme connait un regain d'intérêt en architecture, photographie, mode, et particulièrement sur Instagram, où de nombreux comptes font de ces immeubles, musées et autres cités austères et froids des merveilles architecturales. Tour d'horizon en 5 exemples. 

Socialist modernism 

Alimenté par le BACU (Bureau for Art and Urban Research), le compte Socialist Modernism est le reflet du projet de la plateforme : faire reconnaître une partie des monuments construits dans l'ancien bloc soviétique entre 1955 et 1991 comme monuments historiques. L'architecture présentée y est souvent délabrée, dans son jus et caractéristique des paysages soviétiques. 

  • Pourquoi on aime ce compte ? Parce qu'on ne peut pas faire plus brutaliste que l'architecture de l'Europe de l'Est.

 

The Concrete Project

Ce compte est tenu par So & So, un collectif anonyme de designers travaillant en Europe et aux Etats-Unis. Si leur compte Instagram développe peu les projets du duo, il se positionne en revanche comme un moodboard 2.0 avec des photos d'architecture, d'art et de design d'intérieur.

  • Pourquoi on aime ce compte ? Pour la sélection riche des photos et le mystère qui entoure le collectif. 

 

Brut Group

Participatif, Brut Group permet à chacun de soumettre (selon des règles précises) les bâtiments et constructions qu'il veut voir apparaître sur le compte Instagram. Avec près de 24 000 abonnés, il connait un joli succès.

  • Pourquoi on aime ce compte ? Pour l'aspect participatif permettant de faire le tour du monde des constructions brutalistes. 
 

Une publication partagée par #BRUTgroup (@brutgroup) le

New Brutalism

Consacré à l'architecture moderniste et brutaliste d'après guerre à Londres, ce compte explore tous les recoins de la ville anglaise. Toujours prises en noir et blanc au format carré, les photos constituent un véritable album. Un livre a d’ailleurs été publié par Simon Phipps qui tient le compte.

  • Pourquoi on aime ce compte ? Pour l'excellente qualité des photos, les angles de prises de vue et le parti pris de se consacrer qu'à une ville. 

 

Brutopolis

Référence directe au film d'anticipation de Fritz Lang Metropolis, le compte Brutopolis réunit des photos de bâtiments, des plans et des dessins. Les légendes des photos comptent une histoire autour de la ville imaginaire de Brutopolis.

  • Pourquoi on aime ce compte ? Pour la narration créée à partir des photos et leur ambiance dystopique.
 

Une publication partagée par @brutopolis le

 

BONUS : Lego Tonic

Arndt Schlaudraff, berlinois et fan de Lego, s'amuse a recréer des bâtiments et constructions modernistes en Lego. Aussi esthétique que ludique, ce compte, encore confidentiel, est à suivre de près.