Bien échanger sa maison 5 conseils pour bien échanger sa maison

Depuis près de 3 ans, la pratique de l'Home exchange, qui consiste à échanger sa maison ou son appartement contre un autre pour les vacances, connaît un véritable succès.

L'intérêt de l'expérience est de pouvoir bénéficier d'une habitation équipée et de ne payer que les transports et les frais personnels.

 

Bien échanger sa maison : les 5 commandements d'Anne M Babkine

Anne M Babkine, québecoise inconditionnelle de cette pratique, nous dévoile ses conseils.

Oser : tentez l'expérience. Pour une première fois, échangez le temps d'un week-end, pas trop loin de chez vous. Après, le monde vous attend.

 

Être flexible : commencez les recherches le plus tôt possible. Plus vous vous montrerez souples du point de vue des dates et des destinations, plus vous augmenterez vos chances de trouver un échange satisfaisant.

anne m babkine et tony dicaprio, inconditionnels de l'échange de maisons.
Anne M Babkine et Tony DiCaprio, inconditionnels de l'échange de maisons. © Anne M Babkine

Être franc : n'induisez personne en erreur : rédigez une offre détaillée mais réaliste de votre localisation. Il est important de préciser, par exemple, que vous avez des animaux domestiques si vous voulez que les personnes avec qui vous échangez s'en occupent. Pensez à ajouter des photos car les vacanciers se méfient des offres qui n'en ont pas. Si vous avez l'âme d'un photographe, donnez libre cours à vos talents d'artiste pour que vos photos restituent l'esprit du lieu que vous habitez.

 

Communiquer... avec le plus de gens possibles. D'abord avec des personnes qui souhaitent voyager dans votre région aux mêmes dates que vous. Si vous ne recevez pas de réactions positives, ciblez alors celles qui sont ouvertes aux propositions.

 

Faire connaissance : une fois l'échange potentiel trouvé, prenez le temps de faire connaissance avec les personnes avec qui vous échangerez en leur posant toutes les questions pertinentes qui vous viennent à l'esprit. En plus de vous donner l'occasion de discuter des modalités de l'échange, cette démarche a l'avantage de vous éviter les surprises. Ces personnes ne seront aussi plus tout à fait des étrangers. Au début, communiquez par courriels puis parlez-vous au téléphone avant de conclure l'échange de façon définitive.

Sommaire