Aménager son espace : une source de bien-être

Une enquête récente a identifié les fonctions attribuées aux espaces de vie privés et publics par les Français, ainsi que les critères qui font qu'ils s'y sentent bien. Des résultats édifiants.

Aménager son espace : une source de bien-être
© UNIFA

L'aménagement d'espace, un critère essentiel de bien-être

Une grande enquête a été menée  par le CSA pour l'Union Nationale des Industries Françaises de l'Ameublement (UNIFA) portant sur la perception par les Français de leurs espaces de vie privés et publics, ainsi que sur leurs attentes en la matière. Ce sondage, mené du 5 au 14 mai 2014 et réalisé sur un échantillon de 2 000 Français, a mis en évidence l'importance de se sentir bien dans les espaces que côtoient les individus. Ainsi, 59 % des sondés citent spontanément l'aménagement d'espace comme élément contribuant le plus à leur bien-être dans les lieux dans lesquels ils travaillent, se détendent et vivent. Arrivent ensuite le lien avec la nature, l'entourage, puis la proximité avec des activités de loisirs. 

Les lieux de vie privés sources de confort et d'intimité

Pour 96 % des sondés, la qualité de l'aménagement de leur salon est une source manifeste de confort, devant la chambre (94 %) et la cuisine (93 %). Le salon est d'ailleurs l'espace que les répondants ont le plus de plaisir à aménager (69 %), loin devant la chambre (11 %). Quatre critères déterminent le bien-être dans les pièces principales de la maison : le confort, l'atmosphère intime, l'ambiance et la praticité. Mais chaque pièce a sa spécificité : la cuisine étant le repère familial, le salon, un espace de partage et la chambre, une véritable pièce à vivre. Le mobilier apparaît comme une source de confort et de fonctionnalité jouant un rôle central sur l'ambiance et l'atmosphère de son intérieur. 

L'aménagement des lieux publics, un enjeu important

Les lieux de passage ne sont pas en reste, puisque 62 % des individus interrogés citent l'aménagement de l'espace comme primordial pour leur bien-être dans les lieux publics ou semi-privés tels que le travail. Sans grande surprise, les cafés et restaurants arrivent en tête des lieux publics dans lesquels l'environnement occupe un rôle central (85 % des sondés), devant le lieu de travail (84 %) et les cinémas (79 %). Il est intéressant de constater que les musées sont loin derrière, avec 67 % des répondants qui considèrent que l'aménagement est un point essentiel pour s'y sentir bien. Mais les lieux d'exposition sont un peu à part puisqu'ils abritent des oeuvres d'art qui, à elles seules, ont une forte présence spatiale. Autre donnée étonnante, l'aménagement des espaces de passage tels que la rue, les gares ou les aéroports sont souvent cités par les sondés. Ainsi, les Français aimeraient des lieux publics plus chaleureux, confortables et originaux. En résumé, se sentir bien quelque part, c'est avoir envie d'y passer du temps pour 43 % des Français, devant le besoin de convivialité (23 %), le besoin de se ressourcer (14 %) et le besoin de s'évader (13 %). 

De véritables défis à relever

Cette enquête fait apparaître les enjeux de demain pour les fabricants de mobilier. Ainsi, les objets connectés sont de véritable défis et les intégrer dans les aménagements devient une nécessité. Les aménagements se feront plus globaux et il sera certainement de plus en plus rare d'avoir des éléments indépendants (tables, chaises, étagères...) De nouveaux matériaux permettront également de fabriquer des objets toujours plus confortables telles que de nouvelles formes de silicone permettant d'épouser parfaitement les courbes du corps. Le bois est progressivement remis à l'honneur répondant aux besoins d'authenticité et de retour à la nature.

infographie unifa csa photo
Infographie UNIFA - CSA © UNIFA