Une halte dans les nuages

Partager Après la sieste, une halte dans les nuages sur

 

sieste
La piscine
Il faut se perdre dans les petites routes qui serpentent au nord d’Avignon pour atteindre un village où le silence est d’or. Il faut encore avancer un peu sur les chemins de terre, passer les bosquets roupillant sous le soleil généreux, pour croiser dans un virage un portail invitant à une halte sereine. "En Provence, le soleil se lève deux fois, le matin et après la sieste", telle est l’invitation langoureuse que nous fait la maison d’hôte de Jacques et Chloé.



Une maison totalement reconstruite

 

Après la Sieste est une maison claire où les vieilles pierres chuchotent une histoire de cœur : celle de leur propriétaires, venus voici quatre ans s’installer dans ce bout du monde, où la nature se fait douce et où le temps semble suspendu.

Qui pourrait croire que cette bâtisse robuste, faite de pierres et de poutres centenaires, n’est pas ainsi depuis des siècles ? Des vieux volets de bois aux grosses poutres de soutien, en passant par les portes à l’ancienne, les voûtes de pierre de taille et les tuiles patinées par le temps… tous les indices d’un passé riche d’histoires et d’aventures sont là. Que nenni ! C’est là le travail d’un amoureux des choses ancestrales : Jacques. De ses mains, il a reconstruit et agrandi cette ancienne bâtisse, aménagé un bassin d’eau fraîche et cultivé un coin de verdure. D’un premier bâtiment sur deux étages, où se trouve aujourd’hui leur appartement privé, la grande salle et deux suites avec terrasse, Jacques a prolongé la maison d’une dépendance. Résultat : trois chambres discrètes, au style épuré.



Des chambres au style épuré


Les lits immaculés se font voluptueux, sur fond blanc et beige, dans un espace voué à l’essentiel. Une petite table de bois, un grand placard peint, un miroir d’or dans un coin ou un petit bouddha méditant entre deux pierres, les détails des chambres allient finesse et discrétion. Les drapés des rideaux, quant à eux, jouent avec la lumière, continuellement présente. Dans les suites, de petits salons se nichent à l’arrière de la chambre, à l’abri du soleil, et se parent de larges banquettes confortables. Du côté des salles de bains, les courbes et les matériaux mêlent le naturel au raffinement : tadelakts aux tons presque chair, enduits patinés et vasques d’inspiration marocaine. Les baignoires se glissent dans un coin du mur, jouant avec la lumière par des frises de bois ajourées, les douches se font courbes, agrémentées de panneaux de verre et de tadelakts beiges. Le temps est à la tranquillité et le repos bien préservé…


Farniente au salon, dans un hammac ou au bord de l'eau

 

Dans la pièce principale, une immense baie vitrée rappelle ici que la nature est reine, et que l’harmonie de la pierre, du bois et du verre est sa maîtresse. On y prend à loisir le petit déjeuner, le café ou le thé près d’une imposante cheminée qui, pour une fois, est une rescapée des temps. Le bar de la cuisine, en béton teinté façon métal, recèle un évier comme on n'en fait plus : une pierre de taille creusée et posée là dans sa beauté brute, avec juste deux petits robinets de bronze pour rappeler que cette pièce a bien une utilité liée à l’eau… Ici et là, clin d’œil au royaume de la sieste, de tendres esquisses ont les yeux clos.

Au dehors, la magie se prolonge autour d’un vieil olivier, sous un treillage d’osier où les lierres tentent de grimper, à moins que l'on ne préfère le hamac balançant entre ombre et soleil. Pour se rafraîchir, il faut suivre de petites dalles blanches envahies d’herbes folles et de fleurs colorées. Et c’est ainsi qu’entre de jolis bosquets et de larges pierres on découvre la piscine, véritable hymne au farniente : un bassin habillé de pierres où coule tranquillement une claire fontaine et où l’eau est traitée au sel et chauffé d’avril à novembre.


Informations pratiques

sieste2
Ouvert d'avril à novembre
Tarifs : chambres et suites à 90, 100 et 120 euros
Possibilité de massages ; wifi gratuit
3 soirs par semaine, un chef vient concocter des plats provençaux.

Maison d'hôtes Après la Sieste

Jacques Nhamias et Chloé Minet
358 rue Alexis Martin
30126 St Laurent des Arbres
Tel : 04 66 50 33 94

En savoir plus : www.apreslasieste.com

» Consulter la fiche chambre d'hôte

» Donnez votre avis

» Consulter le guide Hôtels

Voir Aussi

midi
L'Ange et l'Eléphant
Une maison du sud teintée d'exotisme
Bienvenue à l'Ange et l'Eléphant, une maison d'hôtes qui vous propose une déco chamarrée entre les délices de Provence et les saveurs de l'Orient. Dépaysement garanti ! Diaporama