L'émaillage après la 1ère cuisson

Après une première cuisson à 980°C, la pièce est encore poreuse pour accepter l'émail. Le verre de l'émail (principal composant mélangé à de l'eau) sert ainsi à donner de la brillance. Le céramiste décide, à cette étape, de la couleur de son objet. Le bleu turquoise est obtenu par exemple avec un émail contenant du carbonate de cuivre.
©  Journal des Femmes / Cécile Genest