Béton cellulaire : construire avec ce matériau

Vous envisagez de privilégier le béton cellulaire pour votre construction ? Ce matériau composé de matières premières naturelles (eau, sable, chaux, ciment, aluminium, air) est parfaitement écologique et peut s'utiliser pour réaliser les ouvrages les plus variés : murs, cloisons, étagères, etc. Il dispose de deux atouts majeurs : sa facilité de pose et ses qualités naturelles d'isolant. Voici ce qu'il faut savoir à son sujet afin de faire un choix éclairé.

Béton cellulaire : construire avec ce matériau
© illustrez-vous/Fotolia

Le béton cellulaire, un matériau 2 en 1

Le béton cellulaire se présente généralement sous forme de blocs rectangulaires de couleur claire. Sa structure alvéolaire (intérieur à bulles) emprisonne l'air de façon uniforme, offrant ainsi une protection intégrée contre le froid et la chaleur. Ce matériau se distingue en cela des constructions en parpaings, lesquelles requièrent la pose d'une contre-cloison en plâtre et d'un isolant à base de laine de bois ou de roche. C'est pourquoi on parle souvent à propos du béton cellulaire de matériau deux en un, à la fois porteur et isolant. De nombreuses maisons sont construites entièrement en béton cellulaire, surtout en Europe du Nord où il convient de limiter au maximum la déperdition de chaleur.

De nombreuses qualités

L'isolation intérieure (aussi appelée isolation répartie ou monomur) assurée naturellement par le béton cellulaire permet de se passer de couche isolante. Cela s'avère très avantageux quand on sait qu'une telle couche se détériore (action des rongeurs) et s'érode avec le temps. Ce matériau non inflammable est aussi très léger (environ 6 fois moins lourd que béton). Ses éléments se découpent sans mal à la scie manuelle ou sauteuse pour le profiler à la configuration de l'ouvrage. Les blocs sont extrêmement faciles à poser. Ils se scellent les uns aux autres grâce à des joints très fins (2 mm) réalisés avec du simple mortier-colle. Pour ce qui est des finitions, le matériau s'adapte à tout type d'enduit, de peinture ou de carrelage. Le seul inconvénient du béton cellulaire réside dans sa faible performance phonique. Pour pallier ce défaut, vous pourrez ajouter une couche d'isolant sur les parois des chambres.