Bois exotique : comment l'entretenir

Vous possédez un sol ou du mobilier en bois exotique et cherchez à optimiser sa durée de vie ? Ces espèces de bois de couleur foncé (teck, wengé, ipé, ébène, bambou, etc.) sont bien plus résistantes que les arbres de nos forêts et sont souvent installées dans les endroits exposés, comme les terrasses extérieures ou les salles de bains. Le revers de la médaille, c'est qu'on doit en prendre soin. Voici quelques conseils pour entretenir au mieux le bois exotique.

© Elodie Rothan

Entretien régulier du bois exotique

Que ce soit pour un meuble ou pour du parquet, il convient de procéder régulièrement à un nettoyage complet du bois exotique. La fréquence idéale est de deux fois par an, à chaque changement de saison (printemps et automne). Poncez la surface avec un tissu abrasif à grains fins pour lisser le bois puis, à l'aide d'un chiffon propre ou d'un pinceau, appliquez une huile de protection spéciale bois exotique. Cela rendra du lustre à votre bois, en plus de renforcer sa résistance aux intempéries. Autre astuce à savoir : les bois exotiques ont besoin d'humidité. À défaut, ils sèchent et perdent leur brillant. Pour les éléments situés dans les pièces d'eau, utilisez un humidificateur d'air pour ragaillardir votre bois. Le bois situé en extérieur profitera quant à lui d'une couche régulière de saturateur environnemental.

Nettoyage ciblé du bois exotique

Le bois exotique devient parfois gris. Pour se débarrasser de cette teinte grisâtre, essayez un nettoyant dégriseur spécial espèces exotiques. Vous en trouverez dans tous les grands magasins de bricolage. Ce produit, assez corrosif, est très efficace pour redonner au bois sa couleur d'origine. Après utilisation, pensez à bien huiler pour nourrir le bois. Cette solution vaut aussi pour les pellicules de moisissures et autres taches localisées. En cas de noircissement du bois, vous pouvez appliquer une couche de saturateur de teinte foncée pour camoufler les défauts.