La faïence dans tous ses états

Mélange d'argile, de calcaire et de sable, la faïence est souvent assimilée au carrelage. Mais attention à ne pas confondre les deux. La faïence appartient à la famille des céramiques. Plus fragile donc, mais également plus élégante, elle se décline en une multitude de variétés, de dimensions et de couleurs.

Habiller les murs de faïence

Résistante, la faïence n'en reste pas moins fragile et poreuse. Sa pose est réservée à un usage intérieur, sur les murs uniquement. Un sol en faïence ne supporterait que difficilement le poids des fréquents passages. Généralement utilisée dans les salles de bains et les cuisines, la faïence agrémente les murs d'une touche d'élégance. Le carrelage mural assure l'étanchéité de ces pièces souvent humides et une facilité d'entretien idéale au-dessus d'un lavabo, d'une baignoire ou même des plaques de cuisson.

Entretenir une surface en faïence

La faïence a cet avantage d'être très facile d'entretien. Pratique dans des pièces qui ont tendance à se salir rapidement ! Une éponge ou un balai doux trempé dans un mélange d'eau tiède et de produit non abrasif, et le tour est joué. Mieux encore, le produit pour les vitres ou le savon liquide suffit à nettoyer une surface en faïence. On finit avec un chiffon sec pour éviter les traces.

Mettre la faïence en valeur

Dans un premier temps, la faïence peut être mise en valeur par elle-même. Un mélange harmonieux de différentes couleurs, nuances et tailles de carreaux sera du meilleur effet. Pour un rendu bimatière, le mariage du bois et de la faïence, dans une salle de bains par exemple, donne un aspect chaleureux à la pièce. Pour un fini plus moderne, on préférera allier la faïence à l'inox dans une cuisine design par exemple.