Quel revêtement de sol choisir ? Les normes des sols

Ca y est, votre choix est fait ? Pensez, avant d'acheter, à vérifier les normes en vigueur. Pour être commercialisé, chaque revêtement doit pouvoir répondre à un certain nombre d'exigences formulées par des organismes d'Etat (CSTB, CNDBÂ...) : résistance à l'usure, au feu, tolérance aux produits ménagers, etc. Notées sur les emballages de vos revêtements grâce à des sigles, ces exigences doivent vous permettre de faire le bon choix. Voici quelques-unes des certifications et normes les plus courantes : 
Le classement UPEC : il s'agit d'une démarche de certification qui prend en compte l'usage et le trafic du local (plus ou moins passage), le marquage du mobilier sur les sols, la perméabilité et les questions d'entretien. Ce classement ne concerne pas tous les types de sols : le parquet, par exemple, en est exclu.
Le marquage CE : ce marquage vise à prouver que le fabricant répond notamment aux exigences de résistance au feu prévues par la commission européenne. Ce marquage est obligatoire pour tous les revêtements de sol, car il garantit une qualité minimale basée sur des normes européennes. 
Les classes de dureté du bois : outre les normes et certifications usuelles, les emballages de parquets doivent faire apparaître une classification en quatre catégories, des essences les plus souples aux plus résistantes. Et enfin, les normes de glissance qui mesurent le niveau de glisse admissible par pièce. Sachez également que nombre de professionnels du bâtiment ou magasins de matériaux pourront vous aiguiller pour votre choix de revêtement et vous proposer des solutions adaptées.
Vous avez des doutes quant à une norme en particulier ? Renseignez-vous sur le Forum Déco(Article écrit par Lucie Paris-Legret en octobre 2006)

moquette
Moquette © Cécile Debise/Journal des Femmes


Sommaire