Poser du carrelage au sol : les étapes

Carreler le sol est une étape importante dans la réalisation d'une pièce. Le carrelage se doit d'être bien choisi (coloris, taille, surface plus ou moins glissante des carreaux) et bien posé car on ne le remplace pas tous les ans. C'est pourquoi il convient de respecter quelques règles simples afin de ne pas bâcler le travail et de bien poser son carrelage.

Poser du carrelage au sol : les étapes
© Cécile Debise / Journal Des Femmes

Préparer le sol avant la pose du carrelage

Outre le carrelage, vous devez acheter du mortier colle, du mortier à joints et des croisillons. Vous aurez également besoin des outils suivants : mètre, règle de maçon, auge, niveau à bulle, truelle, spatule, mallette en caoutchouc, coupe-carreaux électrique, cordeau et raclette.

  • Veillez à bien nettoyer la surface au sol avant de commencer.
  • Il est possible de carreler soit sur une chape de béton, soit sur un carrelage préexistant. Dans ce dernier cas, n'oubliez pas que le sol sera surélevé.
  • Posez à blanc une rangée complète de carreaux en intercalant les croisillons, en partant du centre ou d'un côté de la pièce, au choix.

Poser le carrelage : le pas-à-pas

  • Préparez le mortier colle et étalez-le sur le sol à l'aide d'une truelle, puis lissez la surface avec une spatule. Attention, pour des carreaux très larges (plus de 30 centimètres) il convient de déposer au dos une couche de mortier pour faciliter l'adhérence.
  • Placez vos carreaux sur le sol encollé et tapotez légèrement au marteau.
  • Prenez soin de placer un croisillon à chaque angle de carreau en prévision du joint.
  • Vérifiez régulièrement la planéité en plaçant sur chaque rangée la règle de maçon surmontée du niveau à bulle.
  • Pour les coupes (au bord des murs et pour les obstacles), tracez un repère sur le carreau (en tenant compte d'un écart d'1 cm pour le joint contre le mur), puis coupez en contrôlant bien l'axe de coupe au préalable.

Les finitions d'une pose de carrelage au sol

Posez les plinthes de la même façon que les carreaux : encollez-les, plaquez-les sur le mur et insérez des croisillons. Ne passez que le lendemain à l'étape suivante, la réalisation des joints. Préparez le mortier à joints et étalez-le complètement (et pas seulement sur l'emplacement des joints) sur le revêtement à l'aide d'un balai dur ou d'un racloir en caoutchouc. Raclez pour récupérer le surplus de mortier en prenant soin de ne pas creuser les rails. Attention, il vous faut agir rapidement pour éviter que le mortier ne sèche sur les carreaux. Utilisez ensuite une éponge humide pour nettoyer et lisser les joints. Ne marchez pas sur votre nouveau carrelage avant 48 heures.