Peindre du carrelage

Faïence, mosaïque, grès, émaillé ou non, pierre, terre cuite… Aujourd'hui les gammes de peintures existantes permettent de peindre assez facilement tous les types de carrelages. Le choix de la matière dépendra de plusieurs paramètres : s'agit-il d'une surface horizontale ou verticale, le carrelage est-il exposé à des projections d'eau, ou encore soumis à des frottements ou passages répétés ? Dans tous les cas, une bonne préparation est la clé du succès.

Peindre du carrelage
© Elodie Rothan

Quelle peinture pour le carrelage ?

Si vous voulez camoufler l'aspect carrelage, il existe des enduits spéciaux qui vont lisser la surface et le faire disparaître. Sinon, plusieurs options s'offrent à vous au rayon peinture

Peindre du carrelage mural

Sans sous-couche, les peintures dites spéciales carrelage s'appliquent directement sur la surface à recouvrir. Faciles d'utilisation, elles conviennent néanmoins mieux aux zones peu sollicitées au quotidien, comme les murs, car leur résistance aux agressions peut être rapidement mise à l'épreuve.

Peindre un plan de travail

Si la surface à peindre est très exposée, comme c'est le cas d'un plan de travail (éclaboussures, frottements, chocs, taches de gras…), mieux vaut passer par l'étape sous-couche qui garantit une meilleure adhérence, puis appliquer une peinture classique multi-supports.

Peindre du carrelage de salle de bains

Autre option si le carrelage est situé en milieu humide, comme la salle de bains, où l'eau risque de stagner (pourtour d'une baignoire par exemple) : les peintures à base de résine, type résine Epoxy. Ces produits offrent une excellente tenue, mais sont un peu plus compliqués à manipuler. Il faut ici mélanger deux produits et procéder rapidement.

Peindre du carrelage au sol

Sur le sol, généralement soumis à rude épreuve (passages répétés, chaises qui raclent le sol, taches…), il est conseillé de choisir des résines un peu plus dures (type résine polyuréthane). A noter toutefois, en extérieur (sur une terrasse par exemple), ce type de résine peut à la longue être malmenée par les UV ou l'eau stagnante quand il pleut.

Peindre des joints de carrelage

Et les joints ? Si la peinture recouvre le carrelage, elle va également recouvrir les joints. Si vous souhaitez les conserver, il existe des stylos de peinture qui permettent de rénover ou raviver les joints.

Peindre du carrelage : les étapes à respecter

  • Nettoyer le support. C'est indispensable. Mur, sol ou plan de travail, pour que la matière accroche le carrelage doit être parfaitement propre. Lessivez d'abord à l'eau chaude additionnée d'un détergent à base de soude (type lessive St-Marc) et terminez à l'acétone pour dégraisser totalement.
  • Poncer. Sur des matières poreuses comme la pierre ou la terre cuite, cette étape n'est pas nécessaire car la surface accroche naturellement. Sur de la faïence ou de l'émail en revanche, pour une meilleure adhérence il est préférable de "casser" le côté lisse et brillant du vernis, au papier de verre ou à la ponceuse électrique si vous êtes équipé.
  • Appliquer deux couches de peinture. Que vous ayez choisi une peinture avec ou sans-couche, il est toujours préférable d'appliquer deux couches de peinture (le temps de séchage entre chaque peut varier selon les produits). Munissez-vous aussi des bons outils : un rouleau-laqueur (à poils courts) pour les grandes surfaces ou un pinceau-brosse pour les zones plus petites (attention certaines résines s'appliquent à la taloche).
  • Respecter les temps de séchage. Si la peinture est sèche relativement vite au toucher, il faut en revanche se montrer patient pour que la matière durcisse complètement à cœur (comptez environ 3 semaines), et faire preuve de précaution durant ce laps de temps pour ne pas rayer la surface.

(Merci à Vanessa Kovacevic, chef de groupe chez Ripolin, pour ses conseils.)