Faire un joint de carrelage

Un carrelage bien fini se reconnaît à deux choses : sa planéité et la qualité de ses joints. La ligne qui suit les carreaux pour les raccorder entre eux se doit d'être à la fois solide et esthétique. Voici un petit guide qui vous aidera à réussir vos joints de carrelage.

Faire un joint de carrelage
© Arpad Nagy-Bagoly / Fotolia

Préparer la pose des joints de carrelage

Vous avez besoin d'un mortier de jointoiement pour sol ou pour mur, selon la surface concernée. La quantité de mortier nécessaire dépendra de la taille des carreaux (plus ils sont grands, moins il y aura de joints à faire). Côté outils, vérifiez que vous disposez d'une raclette, d'une truelle, d'un couteau à enduire et d'une auge. Raclette en caoutchouc, chiffon et éponge complètent votre équipement. Veillez à laisser passer au moins 24 h entre la pose du carrelage sur le mortier et la réalisation des joints. Le cas échéant, utilisez un grattoir pour décocher l'excédent de mortier colle présent entre les espaces des carreaux. Passez l'aspirateur dans les creux afin de retirer poussières et autres saletés. Préparez votre mortier en le malaxant dans le seau. N'en faites pas trop à la fois pour éviter qu'il sèche (limitez-vous à un dosage pour une superficie de 3 m² maximum). 

Réaliser la pose des joints de carrelage

  • À l'aide du couteau à enduire, posez le mortier en couche épaisse pour bien couvrir les creux. N'ayez pas peur de déborder hors des joints de carrelage.
  • À la raclette, lissez l'excédent de mortier en traçant des traits à la verticale des carreaux.
  • Frottez ensuite la surface avec un chiffon sec.
  • 15 minutes plus tard, passez l'éponge humide sur les joints pour les nettoyer. Cette étape est importante car elle conditionne l'aspect futur des joints. Soyez méticuleux et plongez fréquemment votre éponge dans l'eau pour la débarrasser du mortier. Les joints de carrelage ne doivent être ni creux ni bombés, seulement comblés.
  • Le lendemain, passez la serpillière (sans savon) sur votre carrelage. Inspectez la surface de chaque carreau et enlevez tout résidu de mortier.