Carreaux de ciment : ce qu'il faut savoir pour les poser et les nettoyer

Les carreaux de ciment constituent une solution de choix pour donner une touche d'élégance à votre maison et embellir le sol de toutes les pièces. Découvrez comment les choisir, les poser et les entretenir.

© Elodie Rothan

Comment choisir des carreaux de ciment ?

Avant de se lancer dans la pose de carreaux de ciment dans toute la maison, certaines étapes sont nécessaires. Tout d'abord, il est important de bien choisir ses carreaux. Outre le format, la dimension et les motifs, pensez à choisir des modèles résistants, qui contiennent une quantité de ciment élevée. Les carreaux de ciment peuvent être posés dans toutes les pièces intérieures, au sol comme au mur. Ils sont en effet protégés de l'humidité et des taches grâce à une cire. Assurez-vous tout de même que ce type de carrelage convient à l'espace que vous souhaitez carreler (fréquence de passage, risques de chutes, taux d'humidité très élevé). Attention cependant, les carreaux de ciment sont gélifs, c'est-à-dire qu'ils s'effritent sous l'effet du gel ; pour une pose en extérieur, il faudra veiller à ce que l'humidité ne stagne pas, pour éviter le gel en cas de températures basses. 

Calculez ensuite la superficie de la pièce et déterminez le nombre de paquets de carreaux nécessaires (aidez-vous de nos calculatrices déco). Pensez à toujours inclure quelques carreaux supplémentaires pour faire les raccords et dans le cas où l'un d'entre eux est cassé. Vous pouvez d'abord placer les carreaux sur le sol pour visualiser leur emplacement, puis tracer des lignes depuis les angles jusqu'au milieu de la pièce, afin que l'ensemble soit droit et centré.

Comment poser des carreaux de ciment ?

Contrairement aux idées reçues, poser des carreaux de ciment est une procédure relativement simple. Il s'agit de respecter les étapes et d'être méticuleux, pour éviter les erreurs, difficilement rattrapables. Les carreaux de ciment se posent par double encollage épais et uniforme sur une chape régulière, plane, sèche et bien nettoyée. 

  • Appliquez le mortier-colle avec un peigne à carrelage. Faire de même sur le dos des carreaux.
  • Posez les carreaux sur la surface et appuyez à la main, sans marteler, en laissant entre 1 et 2 mm entre chacun pour faire les joints. N'utilisez pas de croisillons pour les espacer car il doit y avoir entre chaque carreau un minimum de joint.
  • Quand tous les carreaux sont posés et que le mortier-colle est sec, nettoyer abondamment à l'eau.
  • Appliquez le ciment-joint entre les carreaux à l'aide d'une spatule, en prenant soin de nettoyer le surplus avec un chiffon humide immédiatement.
  • Les carreaux de ciment doivent être assez secs pour être bien traités avec la cire bouche-pore semi-liquide (elle permet d'imperméabiliser les carreaux et de garder leur aspect originel). Patientez donc quelques jours et ventilez pendant le séchage afin que l'humidité remonte. Il s'agit de ne pas enfermer l'humidité sous la cire, au risque de créer des traces blanchâtres ou efflorescences qui mettraient longtemps à s'estomper. La cire bouche-pore semi-liquide s'applique par très fines couches en effectuant des mouvements rotatoires avec un chiffon. Après une ou deux heures de séchage, faites briller, puis, si besoin, appliquez une nouvelle fine couche de cire. Le test est simple : en déposant une goutte d'eau sur le carreau de ciment, celle-ci doit rouler dessus et non le pénétrer en faisant une tache plus sombre. Ces étapes sont nécessaires pour que le carrelage se patine bien avec le temps et dure éternellement.

Entretenir et nettoyer des carreaux de ciment

L'entretien courant se fait à l'aide d'un mélange d'eau et de savon noir. En cas de tache importante qui ne peut être enlevée avec un simple coup d'éponge, vous pouvez avoir recours à une éponge grattante et un savon plus abrasif. Sans Javel ni chlore cependant ! Vous pouvez ainsi frotter la tache jusqu'à sa disparition. Enfin, rincez bien et, une fois les carreaux secs, repassez de la cire pour protéger à nouveau la surface.