Le truc à chiner : le miroir de barbier triptyque

Caractérisé par ces trois panneaux amovibles, le miroir de barbier en triptyque est de retour sur la scène déco. Il est l'objet à ajouter à votre wishlist.

Le truc à chiner : le miroir de barbier triptyque
© Becquet

La p'tite histoire du miroir de barbier. Si aujourd'hui, hipsters à la barbe fournie et hommes qui aiment être rasés de près se pressent chez le barbier, à l'origine du métier, il avait bien d'autres fonctions. En effet, sous l'Ancien Régime, le barbier était également coiffeur et effectuait des petites chirurgies telles que les saignées. Parmi son attirail très étoffé, le barbier possédait des miroirs. Une évidence pour nous, mais un luxe pour l'époque tant le miroir n'est pas démocratisé dans les foyers. Le miroir triptyque pouvait être posé, grâce à un petit piétement en métal ou suspendu, avec l'aide d'une chaînette, accrochée sur le miroir. Grâce à ses trois panneaux amovibles qui peuvent être placés en demi-lune, le miroir permet de refléter le devant du visage mais aussi les côtés. De quoi faciliter le travail du barbier et au client d'apprécier le rasage sur le collier de barbe ou les rouflaquettes. 

Combien ça coûte ? D'une soixantaine d'euros chez Alinéa ou Becquet jusqu'à plus de 200 euros pour un modèle vintage sur Selency anciennement Brocante Lab. 

Qu'est-ce que j'en fais ? Même sans barbe de trois jours ou de moustache italienne, on adopte le miroir de barbier triptyque et son allure rétro et graphique. Si les prix pour les modèles vintage s'envolent, les grandes enseignes de décoration ne sont pas passées à côté de la tendance et proposent des modèles à prix raisonnables. Les puristes pourront l'installer au dessus de leur lavabo, en veillant à laisser les deux panneaux des extrémités mobiles. Les autres le poseront sur une coiffeuse, ou l'accrocheront au mur, au milieu de cadres et d'autres miroirs, pour un effet cabinet de curiosités des plus réussis. Se mariant avec tous les styles, ce miroir d'époque minimaliste est définitivement le truc à chiner ! 

Chez AM.PM. le miroir de barbier devient un objet déco © La Redoute
Le miroir triptyque, astucieux avec ses rangements intégrés © Ikea