Les carreaux de ciment se mettent à la cuisine

Revêtement de sol incontournable, le carreau de ciment s'invite dans la cuisine, du sol à la crédence jusque sur la table. Exemples en images.

De retour dans les intérieurs depuis plusieurs années, le carreau de ciment s'est naturellement invité dans les cuisines. Apportant une touche authentique et rétro, ce revêtement de sol habille également les murs, se pose en crédence ou recouvre les îlots des cuisines. Avec ses couleurs variées et ses motifs néo-gothiques, le carreau de ciment devient l'élément graphique de la pièce. En plus de ses qualités esthétiques, il a aussi des qualités techniques : solide, résistant à l'usure et au temps et facile d'entretien (une fois imperméabilisé). Pas étonnant que les relookings de cuisine passent de plus en plus par le carreau de ciment !

Et cocorico, le carreau de ciment est une innovation française, datant de la moitié du XIXe siècle. Au niveau technique, le carreau est obtenu grâce à un mélange d'eau, de poudre de ciment et de pigments colorés. Ne nécessitant pas de cuisson, les carreaux sont fabriqués grâce à une presse et un moule, au motif désiré, dans lequel est coulé le ciment coloré. Puis le carreau est séché. Bien souvent, il faut 4 ou 9 carreaux pour créer le décor souhaité de ce "tapis" de sol. Longs à fabriquer et coûteux, les carreaux de ciment authentiques peuvent aujourd'hui être remplacés par un carrelage décoré, des carreaux de ciment d'imitation ou même de récup'... Pour toujours ce bel effet graphique !