Peindre sur du papier peint, c'est possible !

Jauni, fané, démodé, votre papier peint aurait besoin d'être changé ? Et si vous le peigniez ? Quelques coups de rouleau peuvent en effet redonner vie à vos murs et transformer votre intérieur. Voici comment faire pour tout repeindre sans enlever votre vieux papier.

Peindre sur du papier peint, c'est possible !
© Boris Rabtsevich/123RF

Votre papier peint affiche des signes de fatigue ? La solution peut être de le peindre ! Quelques couches de peinture suffisent pour changer une pièce, qu'on souhaite simplement la rafraîchir ou bien changer de style. Sauf s'il est trop vieux et que la colle tombe en miettes, ou s'il est trop abîmé (s'il est déchiré par exemple), il est possible de peindre assez facilement tous les types de papier peint. Notez toutefois que la peinture à elle seule ne camouflera pas les reliefs s'il s'agit de papier gaufré ou intissé.

Première étape : préparer les murs

Pour que la peinture accroche, le support doit être parfaitement propre et sec. Il est donc nécessaire de nettoyer le papier peint. Commencez par dépoussiérer votre tapisserie à l'aide d'un embout d'aspirateur, ou d'une éponge humide s'il est vraiment sale.

Comme pour tout travaux de peinture, il est nécessaire de prendre quelques précautions pour éviter les débordements. Pour ne pas tacher le plafond, mais aussi les plinthes si vous ne désirez pas les peindre, posez du ruban adhésif de masquage sur toute la longueur de la pièce. Protégez également le sol à l'aide d'une bâche en plastique pour prévenir d'éventuelles éclaboussures.

Comment peindre sur du papier peint ?

  • Quelle peinture choisir ? La peinture acrylique peut être utilisée sur la plupart des tapisseries. Elle offre une bonne couvrance, camoufle mieux les défauts et sèche vite, mais il est difficile de prévoir comment le papier va réagir. Sa composition à base d'eau peut en effet, dans certains cas, dissoudre la colle. Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut faire un essai sur un coin de mur avant de se lancer. 
    Avec un papier peint vinyle en revanche, mieux vaut opter pour une peinture glycéro, qui offre une meilleure adhérence sur ce type de support. Côté finition, choisissez plutôt un rendu mate ou satiné (pour mieux dissimuler les imperfections ou les irrégularités).
  • Appliquez une sous-couche. Cette étape est recommandée pour que le résultat soit le plus uniforme possible, et indispensable si votre papier était foncé et la peinture choisie plutôt claire. Si vous désirez masquer les reliefs de votre tapisserie, il faut dans ce cas appliquer un enduit spécifique pour retrouver un support lisse. 
  • Deux couches de peinture. Une fois la sous-couche (ou l'enduit) parfaitement sèche, appliquez la peinture à l'aide d'un rouleau. Utilisez un pinceau pour les raccords au niveau des angles et du plafond. Il est conseillé de passer au minimum deux couches, voire trois dans certains cas, pour un résultat optimal en respectant le temps de séchage entre chaque (généralement 2 ou 3 heures). 

(Merci à Valérie Sommelet, chef de produit chez Leroy Merlin, pour ses conseils.)