Comment peindre un radiateur ?

Votre vieux radiateur fait triste mine et aurait besoin d'un bon coup de peinture ? Voici la marche à suivre pour lui offrir facilement une seconde jeunesse.

© Olga Volodina/123RF

Que la peinture se soit écaillée au fil des années, ou que vous souhaitiez lui donner des couleurs pour en faire un élément de déco à part entière, quelques coups de pinceau peuvent transformer un radiateur. Radiateur en fonte ou électrique, le procédé est assez similaire.  

Nettoyer et préparer le radiateur

Avant de peindre, il est impératif de faire place nette. Commencez donc par le dépoussiérer. Il est ensuite conseillé de dégraisser le support pour que la peinture adhère correctement. Nettoyez-le à l'acétone, ou avec une lessive à base de soude (type St-Marc).

Si la peinture qui recouvre votre radiateur présente des éclats, il est préférable de les faire tomber. Pour cela, vous pouvez gratter la surface à l'aide d'une petite brosse. Terminez par un léger ponçage au papier de verre pour lisser au maximum.

Quel type de peinture choisir ?

Il existe aujourd'hui des peintures spéciales qui permettent de peindre tous les types de radiateurs. Conçues pour résister à la chaleur, elles ne nécessitent pas de sous-couche, sauf si vous avez un radiateur en fonte qui n'a jamais été peint. Dans ce cas, il est recommandé d'appliquer une sous-couche métaux ferreux. De même si vous utilisez une peinture classique, la sous-couche préservera la peinture d'éventuels problèmes de rouille et la rendra plus résistante aux variations de température.  

Côté couleur, les gammes spécialisées proposent généralement une palette assortie aux peintures murales les plus fréquemment utilisées, mais il est désormais possible de personnaliser sa peinture et créer la nuance désirée en magasin grâce à des machines à teinter.

Comment appliquer la peinture ?

Peindre un radiateur peut être un exercice fastidieux, surtout s'il s'agit d'un radiateur en fonte. En fonction de votre dextérité, ou de votre patience, plusieurs options s'offrent à vous.

  • Appliquer la peinture au pinceau. Pour rendre le travail un peu plus confortable, mieux vaut bien choisir son matériel : un petit pinceau arrondi et pointu pour pouvoir peindre les angles plus facilement par exemple, et un pinceau plat pour les surfaces plus larges. Vous pouvez aussi vous munir d'un pinceau coudé, idéal pour atteindre le derrière des tuyaux, ou encore d'un petit rouleau pour les radiateurs électriques, plus plats.
  • Le pistolet à peinture. Très pratique car il suffit de pulvériser pour déposer facilement et rapidement la matière, mais surtout atteindre les endroits difficiles d'accès.
  • La peinture en aérosol. La bombe de peinture permet elle aussi d'atteindre coins et recoins sans trop d'effort.

Dans tous les cas, il est impératif que votre radiateur soit parfaitement froid. N'oubliez pas, avant de vous lancer, de protéger correctement murs et sols alentour pour éviter taches et autres éclaboussures accidentelles.

Commencez, si nécessaire, par appliquer la sous-couche avant de passer à la couleur. Prévoir ensuite deux couches de peinture, espacées chacune de 12 heures.

Comptez au moins 48 heures avant de rallumer votre radiateur pour laisser à la peinture le temps de sécher correctement, et augmenter progressivement la température au fil des heures pour ne pas traumatiser la matière fraîche et risquer de la faire éclater.

(Merci à Sarah Couderchet, chef de groupe AkzoNobel, pour ses conseils.)